Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Pâque juive et chrétienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
levergero
Hôte assidu
Hôte assidu
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 87
Localisation : finistère et yvelines

MessageSujet: La Pâque juive et chrétienne   Sam 19 Avr 2014 - 17:14

"La Pâque juive célèbre un événement central dans l'histoire et la foi d'Israël : l'Exode, c'est-à-dire, la sortie d’Égypte où les Hébreux étaient esclaves de Pharaon. Fête centrale du rituel juif, la pâque commémore le passage de la captivité à la liberté et la délivrance donnée par Dieu.

Pour les juifs, la fête de Pâque ne rappelle pas seulement un souvenir, elle dit qu'aujourd'hui encore Dieu est le libérateur. "À chaque génération, chacun doit se considérer comme si lui-même était sorti d’Égypte, car il est écrit : Tu diras à ton fils : c'est à cause de ce que l’Éternel a fait pour moi, quand je sortis d’Égypte" dit la tradition rabbinique dans la Mishnah (Mishnah, Pesahim 10, 5).


Le repas pascal se prend en famille, au début du printemps, quand la nature "ressuscite" après le sommeil hivernal. Au cours de ce repas, on immole l'agneau dont le sang marque les portes des maisons des Israélites pour les protéger de la mort. La pâque juive unit un rituel pastoral (l'agneau) et un rituel agricole (le pain).

Les chrétiens ont reconnu dans la mort et la résurrection de Jésus l'accomplissement de ce que préfigurait la sortie d’Égypte : la libération du mal et de la mort, l'appel à la liberté et l'entrée dans la vie voulue et donnée par Dieu."

(de Croire.com)

(je remets ce post tel quel, car il semble avoir été retiré. Pourquoi ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Jean-Paul.Vefblog.net
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 53
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: La Pâque juive et chrétienne   Sam 19 Avr 2014 - 18:37

levergero a écrit:
(je remets ce post tel quel, car il semble avoir été retiré. Pourquoi ?)
?! Je n'ai rien retiré du tout ! Ce ne serait pas plutôt une erreur de manipulation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: La Pâque juive et chrétienne   Dim 20 Avr 2014 - 0:11

Difficile de se mettre à la place d'un esclave égyptien libéré tout de même Wink 


_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Vieil habitué
Vieil habitué
avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 71
Localisation : Dans le ciel avec un pied sur terre .

MessageSujet: Re: La Pâque juive et chrétienne   Dim 20 Avr 2014 - 7:58

Hello à tous , la Pâque juive n'a pas la même signification que pour les chrétiens du fait , qu'elle est basé sur l'ancienne alliance selon moi , pour les chrétiens elle est basé sur la mort de Jésus et ressusité ce dont nous fêtons aujourd'hui , enfin j'essaye de m'exprimé le mieux possible c'est pas facile !!!

_________________
" L'amitié , c'est de l'amour moins les ailes "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levergero
Hôte assidu
Hôte assidu
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 87
Localisation : finistère et yvelines

MessageSujet: Re: La Pâque juive et chrétienne   Dim 20 Avr 2014 - 17:04

Pitchounette a écrit:
...pour les chrétiens elle est basée sur la mort de Jésus et ressuscité ce dont nous fêtons aujourd'hui...

C'est tout à fait ça, la résurrection de Jésus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Jean-Paul.Vefblog.net
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: La Pâque juive et chrétienne   Lun 21 Avr 2014 - 12:02




Le seder est le repas pris par les juifs lors de la Pâque juive. Je passe les détails de l' organisation tant c' est codifié donc compliqué.D' ailleurs Jésus s' est levé contre toutes ces codifications qui entravaient la liberté des Juifs. Pour paraphraser le Christ, disons que le seder a été créé pour l' homme et non l' homme pour le seder! Sur le plateau de ce repas, y sont disposés 3 matsoth ou pains azymes, c' est l' hostie chez les Chrétiens. Du "karpass ou des légumes verts:céleri, persil, radis... Des herbes amers(maror) pour rappeler l' exil qui doit laisser un goût amer dans la bouche. l' haromet qui symbolise le mortier car les juifs en Egypte fabriquaient des briques. Une côte d' agneau(zeroa) symbolisant l' agneau pascal et des oeufs durs pour la destruction du Temple de Jérusalem. Le tout accompagné de 4 coupes de vin et de la (re)lecture de la haggada: l' exode ou le Déteuronome que je préfère car il nous invite à une lecture plus intériorisée. Voilà avec quoi Jésus et ses disciples ont préparé la Sainte Cène. Comme dans la célébration de l' Eucharistie, il y a un partage des matsoth. Le chef de famille élève bien haut le plateau contenant les mitsoth;il prend le pain azyme du milieu qui est béni et le partage en deux parties inégales: -petite partie est remise dans le plat -la plus grosse partie dans une serviette blanche est posée sur l' épaule du chef de famille comme un lourd fardeau;puis, il est caché sous la nappe en bout de table. Cette partie de la mitsath est appelée "aphikomen"-seul terme grec accepté à la Pâque-qui a sa correspondance en Jn5,43-46. Jésus lui aussi rompt le pain comme prédit Isaïe dans le chapitre 53 et repris dans Mt 26,26-28;Lc22:14-18. Puis vient le Maguide: lecture et explication de Déteuronome ch26:5-8 . Dans ma famille, on trempait un doigt dans le verre de vin et on faisait tomber une goutte à chaque évocation des plaies d' Egypte. Puis on prend le Maror et ensuite le koreth dont la correspondance se trouve en Jn 13,21. Comment ne pas être ému, remué au plus profond de soi-même, comment ne pas penser à la rencontre poignante de Jésus avec Jean le baptiste(Mt 26,28;Lc22, 20) quand le chef de famille à l' instar de Jésus prend la coupe de vin et fait le "berith hadaschah" soit l' alliance entre Dieu et les Hommes(Jr 31,31). Puis vient le Hallel et là aussi, Jésus fait une bénédiction extraordinaire(Mt26,30;Mc 14, 26;Lc22,39). A la lumière de tout ceci, il est normal d' y remarquer des analogies entre la Pâque et Pâques mais pour moi, Jésus est le messie qui m' a donné la vraie délivrance, le salut par son sacrifice de sa vie et surtout par sa résurrection.
Le seder est le repas pris par les juifs lors de la Pâque juive. Je passe les détails de l' organisation tant c' est codifié donc compliqué.D' ailleurs Jésus s' est levé contre toutes ces codifications qui entravaient la liberté des Juifs. Pour paraphraser le Christ, disons que le seder a été créé pour l' homme et non l' homme pour le seder! Sur le plateau de ce repas, y sont disposés 3 matsoth ou pains azymes, c' est l' hostie chez les Chrétiens. Du "karpass ou des légumes verts:céleri, persil, radis... Des herbes amers(maror) pour rappeler l' exil qui doit laisser un goût amer dans la bouche. l' haromet qui symbolise le mortier car les juifs en Egypte fabriquaient des briques. Une côte d' agneau(zeroa) symbolisant l' agneau pascal et des oeufs durs pour la destruction du Temple de Jérusalem. Le tout accompagné de 4 coupes de vin et de la (re)lecture de la haggada: l' exode ou le Déteuronome que je préfère car il nous invite à une lecture plus intériorisée. Voilà avec quoi Jésus et ses disciples ont préparé la Sainte Cène. Comme dans la célébration de l' Eucharistie, il y a un partage des matsoth. Le chef de famille élève bien haut le plateau contenant les mitsoth;il prend le pain azyme du milieu qui est béni et le partage en deux parties inégales: -petite partie est remise dans le plat -la plus grosse partie dans une serviette blanche est posée sur l' épaule du chef de famille comme un lourd fardeau;puis, il est caché sous la nappe en bout de table. Cette partie de la mitsath est appelée "aphikomen"-seul terme grec accepté à la Pâque-qui a sa correspondance en Jn5,43-46. Jésus lui aussi rompt le pain comme prédit Isaïe dans le chapitre 53 et repris dans Mt 26,26-28;Lc22:14-18. Puis vient le Maguide: lecture et explication de Déteuronome ch26:5-8 . Dans ma famille, on trempait un doigt dans le verre de vin et on faisait tomber une goutte à chaque évocation des plaies d' Egypte. Puis on prend le Maror et ensuite le koreth dont la correspondance se trouve en Jn 13,21. Comment ne pas être ému, remué au plus profond de soi-même, comment ne pas penser à la rencontre poignante de Jésus avec Jean le baptiste(Mt 26,28;Lc22, 20) quand le chef de famille à l' instar de Jésus prend la coupe de vin et fait le "berith hadaschah" soit l' alliance entre Dieu et les Hommes(Jr 31,31). Puis vient le Hallel et là aussi, Jésus fait une bénédiction extraordinaire(Mt26,30;Mc 14, 26;Lc22,39). A la lumière de tout ceci, il est normal d' y remarquer des analogies entre la Pâque et Pâques mais pour moi, Jésus est le messie qui m' a donné la vraie délivrance, le salut par son sacrifice de sa vie et surtout par sa résurrection.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Pâque juive et chrétienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Pâque juive et chrétienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Foi juive/foi chrétienne
» Une chrétienne antisémite hystérique
» Edith Stein, Phénoménologie et philosophie chrétienne
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» Le culte des images dans la religion chrétienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Que crois-tu ? :: Enfants d'Abraham-
Sauter vers: