Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le bien..le mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Le bien..le mal   Sam 1 Juin 2013 - 23:33

Salut

Le bien..le mal.

Pour vous..sont-ils juste des concepts? Ou alors sont-ils quelques choses de vivants?
Style : Dieu = le bien ; diable =mal

Ou peut-être même, est-ce des forces de lumières, et d'autres obscures?

Un jour,j'ai assisté à une séance de spiritisme.
C'est partie un peu en sucette.
C'était sois- disant un "mauvais" esprit!
Que pensez vous de tous ça?
Pourrait-il réellement exister de grandes forces obscures dont le but serait de nous tenter ou de nous faire échouer?
Croyez - vous qu'il existe un combat entre le bien et le mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Vieil habitué
Vieil habitué
avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 72
Localisation : Dans le ciel avec un pied sur terre .

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Dim 2 Juin 2013 - 3:31

Bonjour à tous , pour moi perso et sa n'engage que moi le bien et le mal existe depuis la fondation du monde , jour après jour j'y suis confronté c'est un combat bien réel , cependant il y a le mal qui vient des autres personnes et je n'en suis pas responsable , mon devoir en tant que chrétienne est de résister au mal , par la prière , la simplicité , la méditation , en évitant peut-être certaine personne .

_________________
" L'amitié , c'est de l'amour moins les ailes "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 23
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Mer 5 Juin 2013 - 23:00

Coucou Smile

Oui je crois sincèrement aux anges et aux démons. Je pense que nous sommes tentés et égarés, mais que dans nos racines nous sommes bons et crées pour le bien, tout simplement parce que sans bien nous sommes malheureux.

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Vieil habitué
Vieil habitué
avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 72
Localisation : Dans le ciel avec un pied sur terre .

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 6 Juin 2013 - 6:59

Dite-moi pourquoi un petit enfant , qui n'a jamais vécus le mal sera toujours attiré par lui , pourquoi il désobéit , pourquoi il se bagarre , alors que les parents le réprimande chaque fois ???

_________________
" L'amitié , c'est de l'amour moins les ailes "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 6 Juin 2013 - 8:15

Oui je crois à la dualité lumière vs ténèbres, illustrée dans toutes les mythologies par le combat des dieux contre les démons, mais cette dualité est nécessaire pour la manifestation de ce monde qui est un mélange des deux. Le bien et le mal sont donc relatifs mais Dieu est lui, est au delà dans un Bien absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Shor
Je pose mes valises
Je pose mes valises


Messages : 12
Date d'inscription : 17/07/2013

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 0:01

Bonjour,

Dans la même pensée que le bien et le mal existe.
Ce qui reste pour moi un peu énigmatique c'est la présence dès le départ selon la genèse de la bible de cet arbre de la connaissance du bien et du mal auquel il était interdit d'en manger.
La raison de cet interdit demeure pour moi être le fait que l'homme n'était pas encore en état de maitriser la connaissance de cet arbre.
Une connaissance que je perçois comme étant spirituelle alors que l'homme était charnel d'où le problème qui s'en suivit, l'homme ne pouvant dominer sur le mal s'est retrouver assez rapidement dans une spirale du fait de "sa faiblesse".

Pour moi, le bien et le mal ne sont pas des concepts philosophique ou autre mais bien des principes actifs dans la vie de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 0:59

En tant que "bien et mal" ou bien en tant que force opposées essentiel à la structure même de la réalité? (Notre univers ou dimension, dense)...style, le yin et le yang?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 23
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 1:56

Shor a écrit:
Ce qui reste pour moi un peu énigmatique c'est la présence dès le départ selon la genèse de la bible de cet arbre de la connaissance du bien et du mal auquel il était interdit d'en manger.

Moi aussi. C'est l'arbre de la connaissance du bien et du mal, mais cette connaissance était inévitable puisque l'arbre était déjà planté la.
Dans la genèse, l'homme ne connais pas le bien et le mal. Mais il tenté par le mal sans le connaitre, et il dois faire le bien et obéir à dieu sans le connaitre. Lorsqu'il en fait l'expérience en rencontrant le serpent (contre son gré), on peut dire à mon avis qu'il le connais.

Je ne crois pas que dieu voulais que nous soyons dans l'ignorance du bien et du mal. Après, a-t-il planté lui même cet arbre? Satan est la de toute manière... Donc, je ne dirai pas non plus que dieu a voulu que nous subissions le mal.

Les voies de Dieu sont impénétrables Neutral

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 8:26

Vous devriez lire la conférence d'Alain Houziaux sur l'arbre de la connaissance du bien et du mal, etc.
Ça se trouve sur le site de l'Eglise réformée de l'étoile, mais je dois partir et je n'ai pas le temps de chercher pour vous mettre le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 9:13

Salut;

Perso , je pense ( je moi je ) kipuije qu'il y a deux races ; l'une très agée , symboliquement 25000 planètes et la deuxième plus jeune agée de 12500 planètes .

Lorsque la race jeune est prête elle quitte celle qui est devenue mature et refonde une fratrie ailleurs dans l'univers , puis elle recommence un nouveau cycle de 12500 planètes pour atteindre les 25000 et se libérer et ce à l'infini .

Une race mature se sépare de la race jeune et elle est libérée de cette génèse par laquelle tout individu doit passer .

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 9:44

Je ne crois pas au dualisme manichéen car trop dangeureux au vu des dérives constatés
Qu'est-ce ce qui est bien et qu'est-ce qui est mal?
Dans certains cas le bien peut être un mal et vice et versa...
Quand je flanque une tarte à mon gosse pour son bien,je fais quand même le mal....
Voici une expérience vécue:
Il y a un peu plus loin de chez des gens simples pour ne pas dire marginaux
Père et mère alcolos,chômeurs ou émargeant du CPAS(centre public d'aide sociale,le smic en France?)
Enfants livrés à eux mêmes....la quart monde quoi
En allant chercher mes petits enfants à l'école,la fillette de 13 ans était en pleurs
Pris de compassions je lui propose de la ramener avec mes petits enfants en voiture jusque chez elle
Elle pleurait tellement que je me suis demandé pourquoi un tel chagrin...
Je l'invite à venir prendre un bol de lait à la maison et de gouter(c'est le 4h en Belgique) avec mes gamins
A force d'insistance et le fait de vouloir la consoler,elle avoue à ma femme qu'elle est enceinte
Enceinte à 13 ans?Vie foutue!
Tout s'est ligué contre cette malheureuse
Elle a été jetée à la rue par ses parents!
Planning familiale avec forces et argumentations,lui conseillait d'avorter pour qu'elle puisse reprendre convenablement le cours de sa vie par la suite...
Tout était antibiblique de mon point de vue!Merci la société...
Nous l'avons recueillie mon épouse et moi,accompagnée lors de visite médicale,on l'a même prise sur notre mutuelle en frôlant l'illégalité et par la complaisance de l'assistance sociale
Vie féminine et secours catholique ont tout fait pour accueillir l'enfant avec elle
Elle a eu son bébé,a repris ses études...c'est pas facile tous les jours mais nous sommes là
Le monde à l'envers,cette société qui prônait la mort par un avortement alors qu'il est interdit de tuer etc!
J'ai déjà raconté cette épisode qui m' a appris que nous sommes tous responsables des uns des autres devant le Seigneur comme l'enseigne le Christ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 23
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 11:02

Merci mister be !! papillon 1 
Je vous souhaite beaucoup de courage! Heureusement que tu était la Smile

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 11:44

Mister Be;

C'est peut-être parce que j'ai émis l'hypothèse de deux races différentes à cause de leur age que tu me réponds cela ?

Bon alors dis moi ce que c'est que ce type là ? :




1 ) Un bisounours .
2 ) Un homme sensé .
3 ) Un fou qui fait n'importe quoi .

Neutral Cela sans penser à un quelqu'onque racisme , on voit ce qu'on voit on constate et on fait le point en bon spiritualiste .

Le Judaisme évoque lui aussi la présence de deux races sur la terre en découvrant il y a plus de deux mille ans deux septénaires ; l'un bon et l'autre mauvais ( plus stricte ) .
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 23
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 12:02

Salut Teoma!
Excuse moi de te répondre avant mister be, mais Pourquoi ces chiffres la (25000 et 12500) ?

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 12:17

Petit Phils:

Il est évident que d'après la formidable intelligence de certains humains ( pouvoir magique aussi ) que nous n'en sommes pas à notre première planète .

On doit comprendre que l'âme pour devenir parfaite doit comme une plante passer par la naissance tout comme le corps physique et grandir jusqu'à sa maturité .

Mais au vu de la progression extrêmement lente de cet état de fait ( la cristallisation des omnisciences diverses )  on peut en déduire aisément que au moins , NOUS ne sommes pas sur notre première planète.

Quand j'ai eu ma révélation grâce au Bouddha de compassion , il m'a fait entendre que nous avions parcouru 25000 planètes .

" Je revis mes vies antérieures , des milliers d'ères cosmiques de créations et des milliers d'ères cosmiques de destructions " Le Bouddha .

Voilà pour le moment , je peux aussi démontrer comment j'en arrive à penser que nous tutellisons une race d'humanoides deux fois moins agée que nous .

Sur la terre il y a des hommes qui ont de minuscules pupilles et d'autres qui ont des pupilles deux fois plus grande etc etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 23
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 12:49

C'est un point de vue intéressant, mais reconnaitre sa classe: père ou enfant...

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 13:04

Voici une lecture inhabituelle du célèbre passage de la Genèse

Citation :
Adam et Eve, le serpent et le Bon Dieu



En fait, l'histoire de la désobéissance d'Adam et Eve (Gen 2 et 3), c'est l'histoire de leur émancipation. Une émancipation, c'est une désobéissance réussie, souhaitable et utile.

Les trois émancipations d'Adam et Eve

On peut voir cette émancipation de trois manières différentes. D'abord comme une étape dans l'évolution des espèces, comme le passage de l'animal à l'homme. En mangeant le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, Adam et Eve passent du stade préhominien (sans connaissance du bien et du mal) à celui de l'homo sapiens sapiens qui, en principe du moins, a cette connaissance, c'est-à-dire une forme de conscience. Et, l'apparition de la conscience, c'est aussi l'apparition de la liberté, et d'une d'émancipation par rapport aux automatismes de la vie animale.

Deuxième manière. On peut dire aussi que ce récit, c'est le récit de la naissance et de l'accouchement d'Adam et Eve. Avant leur naissance, Adam et Eve étaient dans le jardin d'Eden, un peu comme dans le ventre de Dieu, dans le sein de Dieu. Et l'arbre de vie était un peu comme le cordon ombilical qui leur permettait de se nourrir sans peine. Et lors de leur naissance-accouchement, ils sont expulsés du jardin d'Eden, c'est-à-dire du monde de Dieu. Dieu les expulse de son giron et il coupe de cordon ombilical, il coupe l'accès à l'arbre de vie (Gen 3,24). Les penseurs juifs disent qu'il en est de même pour tous les hommes. Avant notre naissance, nous étions non seulement dans le giron de notre mère mais aussi dans le giron de Dieu. Et c'est pourquoi, disent-ils, lorsque nous venons au monde, nous tombons hors du sein du Père. Notre naissance, c'est une forme d'émancipation vis-à-vis de notre mère, mais aussi de Dieu. Tout homme, par sa naissance, s'émancipe de Dieu, il s'éloigne de Dieu, il se sépare de Dieu.

Et enfin, troisième manière de lire le récit d'Adam et Eve. On peut aussi considérer que, en mangeant le fruit de l'arbre, Adam et Eve deviennent des adultes. Ils passent de l'enfance à l'âge adulte. Avant ils étaient dans le jardin d'Eden un peu comme dans un cocon, nourris, logés, blanchis (si j'ose dire puisque, vivant nus, ils n'avaient pas de besoin de vêtements). Ils vivaient dans les jupes de Dieu. Ils n'avaient qu'à tendre la main pour cueillir les fruits de l'arbre de vie. Mais ensuite, après leur désobéissance, ils deviennent adultes. Ils s'émancipent de la tutelle de Dieu. Et ce qu'il faut noter, c'est qu'Adam et Eve ne peuvent devenir adultes que grâce à une crise d'adolescence et de désobéissance. Et pour nous c'est pareil. La crise d'adolescence et de désobéissance est une étape normale et même nécessaire pour devenir adulte, vraiment adulte.

Ainsi, en mangeant le fruit de l'arbre de la connaissance, Adam et Eve sont devenus des adultes. Le serpent avait raison, ils deviennent comme des dieux, comme leur papa de bon Dieu. Et c'est pourquoi Dieu les chasse du cocon du paradis, du bercail douillet du jardin d'Eden. Au boulot, vous n'êtes plus des enfants ! Adam cultivera la terre et Eve fera des enfants. C'était à l'époque, la répartition habituelle des tâches. Adam et Eve remplacent Dieu. Jusqu'à présent, c'était Dieu lui-même qui avait la charge de cultiver la terre et de la transformer. Maintenant ce sera Adam. Jusqu'à présent, c'était Dieu lui-même qui donnait la vie et faisait naître les hommes et les femmes. Maintenant ce sera Eve. Elle sera mère des vivants (Gen 3,20). Ainsi, chacun à leur manière, Adam et Eve sont les lieu-tenants de Dieu, c'est-à-dire les tenants-lieu de Dieu. Par certains côtés, ils ont la même puissance que Dieu.

Ce bon papa de bon Dieu

En fait, Dieu, dans son for intérieur, souhaitait qu'Adam et Eve mangent le fruit de l'arbre de la connaissance. Et il a fait tout pour. En effet, tout père de famille sait bien, au fond de lui-même, que, bien éduquer ses enfants, c'est leur permettre de devenir indépendants et autonomes par rapport à lui. Et il sait aussi que, pour qu'ils puissent prendre cette indépendance, il faut qu'ils fassent leur crise d'adolescence. Il faut qu'ils apprennent à désobéir. Et c'est pourquoi, lorsque les enfants de treize ou quatorze ans se mettent à désobéir et à transgresser les interdits, les parents savent que non seulement c'est normal, mais aussi souhaitable.

Et c'est pourquoi Dieu, parce qu'il est un bon père, un bon papa de bon Dieu, a planté l'arbre de la connaissance, avec ses fruits bien tentants, au beau milieu du jardin justement pour qu'Adam et Eve aient envie d'en manger. Et il a interdit qu'on en mange justement pour susciter le désir de la désobéissance grâce à laquelle se fera l'émancipation. Et il a créé (Gen 3,1) le serpent justement pour qu'il sifflote à l'oreille d'Adam et Eve le grand air de la tentation. Et ensuite, bien loin de faire mourir ses enfants désobéissants, il les a laissé vivre et engendrer.

Ainsi, dans cette affaire, le serpent est l'acolyte du bon Dieu, le complice de Dieu, le faire-valoir du souhait profond de Dieu. Dieu ne pouvait pas dire directement à Adam et Eve : désobéissez-moi. Ce n'était pas possible ! Il ne pouvait pas dire : "c'est un ordre, il faut que vous transgressiez mon ordre et mes ordres". Cela aurait été non seulement un paradoxe, mais un propos auto-contradictoire, comme on dit en logique. Et c'est pourquoi, pour ne pas être auto-contradictoire, Dieu a utilisé le serpent pour parvenir à ses fins.

Ainsi, il y a dans ce texte, une forme d'exhortation à la transgression des tabous, à l'émancipation et à la liberté. Dieu a voulu l'homme libre, majeur et responsable. Il l'a voulu apte à se passer de lui.

Alain Houziaux

La thèse de ce bref article est développée dans mon ouvrage Le tohu bohu, le serpent et le bon Dieu (Presses de la Renaissance).
source : http://www.eretoile.org/Archives-Reflexions/adam-et-eve-le-serpent-et-le-bon-dieu.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 14:10

Citation :

Ainsi, dans cette affaire, le serpent est l'acolyte du bon Dieu, le complice de Dieu, le faire-valoir du souhait profond de Dieu.
 
Très intéressant Lhirondelle, merci.

Edit : -------------------
 
(Je m'autocensure, car je ne veux pas que l'on croit que je sais quoi que ce soit mrgreen )
-------------------------
 
L'expérience crée t'elle peut-être la connaissance, et la connaissance l'évolution?


Dernière édition par kristof le Jeu 18 Juil 2013 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shor
Je pose mes valises
Je pose mes valises


Messages : 12
Date d'inscription : 17/07/2013

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 17:26

Bonjour tous,

@Mister Be : J'ai beaucoup aimé ton témoignage. Cela prouve que tu as triomphé du mal par le bien.
Comme disait Emile-Auguste Chartier dit Alain : le pessimiste est d'humeur l'optimisme de volonté, si la mauvaise herbe croit toute seul et sans entretien, la bonne herbe doit par contre être plantée, cultivée et entretenue.

@Hirondelle : Merci pour le lien et les trois manières d'émancipation de Alain Houziaux.
En réflexion sur sa vision, il part d'un principe d'émancipation.
Je trouve ce développement "trop anachronique".
En effet, j'ai toujours en pensée cette base fondamentale concernant Dieu : Il ne tente quiconque et n'est pas tenté par le mal.
Donc la pensée qui voudrait que Dieu "s'accoquine" au serpent en vu de promouvoir chez l'homme une forme d'indépendance vis à vis de lui me semble fort éloigné de la vision de la genèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Vieil habitué
Vieil habitué
avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 72
Localisation : Dans le ciel avec un pied sur terre .

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 18:39

Bonjour Shor , il est totalement vrai que Dieu ne tente personne cependant toi qui connaît la bible , il y a un passage ou Dieu permet la tentation relit je te prie attentivement et calmement  , l'histoire de Job qui était droit au yeux de Dieu et là tu comprendras mieux !!

_________________
" L'amitié , c'est de l'amour moins les ailes "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 19:07

Shor a écrit:

@Hirondelle : Merci pour le lien et les trois manières d'émancipation de Alain Houziaux.
En réflexion sur sa vision, il part d'un principe d'émancipation.
Je trouve ce développement "trop anachronique".
En effet, j'ai toujours en pensée cette base fondamentale concernant Dieu : Il ne tente quiconque et n'est pas tenté par le mal.
Donc la pensée qui voudrait que Dieu "s'accoquine" au serpent en vu de promouvoir chez l'homme une forme d'indépendance vis à vis de lui me semble fort éloigné de la vision de la genèse.
Alain Houziaux est un théologien et philosophe.
Je dois dire avoir eu la même intuition que lui en lisant le récit de la Genèse, qu'il consistait en une allégorie de la puberté. Les mots ont une charge symbolique très forte. Je ne pense pas que cette lecture soit anachronique , les mythes chargés de symboles sont aussi vieux que le monde, et le symbolisme est la manière dont s'exprime notre subconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Jeu 18 Juil 2013 - 19:09

Shor a écrit:


si la mauvaise herbe croit toute seul et sans entretien, la bonne herbe doit par contre être plantée, cultivée et entretenue..
Bonjour Shor
C'est une façon de voir la chose.
Une autre :
La mauvaise herbe n'est pas si mauvaise que ça...elle est naturelle, création parfaite de la nature,..n'a pas besoin de pesticide ni d'engrais pour pousser...et surtout, n'a pas besoin de la main de l'homme pour s'étendre....et le plus fort Very Happy  est particulièrement efficace pour la photosynthèse.
 
La bonne herbe, elle, a besoin d'entretien, ..de la main de l'homme, et elle est fragile.
 
 
Shor a écrit:
Je trouve ce développement "trop anachronique"...
Hmmm!! le terme anachronique est très mal trouvé je trouve.
Anachronique veut dire :  archaïque, arriéré, attardé, désuet, inexact, périmé.
 
Je trouve que son développement est justement l'inverse de cela.
On l'aime ou pas, mais il est tout sauf "anachronique" justement...à l'inverse du développement habituel.
 
 
Shor a écrit:
En effet, j'ai toujours en pensée cette base fondamentale concernant Dieu : Il ne tente quiconque et n'est pas tenté par le mal..
Fondamentale??
"Il ne tente personne..;"
Ahhh, ..et bien  justement, si on prend le texte de la Genèse, il a mis une grosse sucette géante (l'arbre de la connaissance) en plein milieu du jardin  mrgreen  devant des gamins (et oui, Eve et Adam sont des gamins, ils ne connaissent rien à ce moment là).
Dans ce développement là, non seulement Dieu "Tente", mais en plus, il parait très pervers, voire...diabolique?
 
 
 
Shor a écrit:
Donc la pensée qui voudrait que Dieu "s'accoquine" au serpent en vu de promouvoir chez l'homme une forme d'indépendance vis à vis de lui me semble fort éloigné de la vision de la genèse.
 
Dis moi s'il te plait..quel est ta vision de la Genèse? fleur 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloutier
Hôte
Hôte
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 22/04/2013
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Ven 19 Juil 2013 - 14:50

Ce qui est bien, n'est pas mal. Ce qui est mal, n'est pas bien.
Est-ce qu'il y a un seuil précis où nous pouvons dire, en haut de ce seuil, c'est bien, en bas c'est mal. Est-ce qu'il y a une zone tampon ou une zone grise où le bien et le mal sont impossibles à déterminer? Une zone où le cœur navigue à travers la connaissance, le pouvoir, l'ignorance, l'orgueil, etc.
Depuis la nuit des temps l'humanité se fixe un seuil pour savoir si c'est bien ou mal. Mais ce seuil varie suivant le temps, les cultures, les connaissances. Ce seuil est un seuil terrestre. Il ne faut pas oublier la zone grise qui s'élargit de plus en plus avec le temps et les connaissances. Cette zone grise, en s'élargissant, empiète sur le bien et sur le mal.
Jésus nous a donné un seuil (céleste) quand il était sur la Terre. Je me demande comment peut-on trouver ce seuil ou cette référence? Par le vécu ou par la connaissance ou les deux? On peut aimer dans le pécher et pécher par amour.
P.S.) Ce que Mister Be nous a raconté. Il ne s'est pas demandé si c'était bien ou mal de prendre soin de la petite fille.

_________________
Croire, c'est choisir. Douter, c'est trouver ce qu'il y a, à choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shor
Je pose mes valises
Je pose mes valises


Messages : 12
Date d'inscription : 17/07/2013

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Ven 19 Juil 2013 - 15:14

Pitchounette a écrit:
Bonjour Shor , il est totalement vrai que Dieu ne tente personne cependant toi qui connaît la bible , il y a un passage ou Dieu permet la tentation relit je te prie attentivement et calmement  , l'histoire de Job qui était droit au yeux de Dieu et là tu comprendras mieux !!

Bonjour Pitchounette,

Cela ne se produit pas seulement dans le livre de Job mais dans bien des endroits de l'écriture.
Dans l'histoire de Job et même la vision de Michée fils de Jimla, tu observes en effet ces deux phénomènes de façon flagrantes.
L'Eternel des armée le Dieu d'Israël a une attitude profondément humaine.
Il se laisse emporter comme dans une forme de démesure pour Job qui le mène à le livrer sans raison aucune au mains de Satan qui le titille, en gros Satan le tente et il se laisse tenter.
Dans l'épisode de Michée Fils de Jimla, il se laisse carrément aller à chercher à tuer Achab, donc il le livre lui mène au mal et s'associe au méchant.
Cette scène est terrible en effet car elle ne rejoint nullement les qualité du Père présenté par Jésus.
Ma conclusion est simple sur ces points et n'est pas selon la tradition théologique.
Cependant je peux prouver tous ces points.
Celui dont il est fait mention sous l'AT et que les anciens ont vu marchant sur la terre n'était pas le véritable Dieu présenté par Jésus-Christ.
C'était une créature du Dieu véritable chargé d'exercer un ministère en faveur de ceux qui devaient hériter du salut.
Suite à mes études sur ce sujet, j'ai pu comprendre qu'il s'agissait de l'ordre des anges.
Ceux ci apparaissant en forme de Dieu pour les anciens qui les ont pris pour Dieu et les ont appelé Dieu.

Cependant l'acte de création à bien été manifesté par le Dieu véritable.
Donc si l'on revient à la base de la création, l'arbre de la connaissance du bien et du mal, ne peut être placé là dans le but de tenter l'homme et le pousser à aller vers l'émancipation.

@Hirondelle : Là ou je trouve l'anachronisme, c'est de penser en homme d'aujourd'hui et appliquer à Adam et Eve la réflexion psychologique de notre époque et les effet dévastateurs des millénaires d'existence dans ce monde ou les vrais valeurs se perdent. Il faut se dépouiller de notre façon contemporaine de penser, de réfléchir, de voir les choses, lire sans aprioris, en profonde neutralité en se posant les bonnes questions avec les bonnes bases spirituelles.
Or, si l'on considère les textes anciens, ils sont simples mais profondément imagés et chaque détail compte.
Les bonnes questions concernant cet arbre de la connaissance du bien et du mal sont :
Pourquoi Dieu interdit-il d'en manger ?
1) Parce que l'arbre était mauvais ?
2) Parce que l'homme n'était pas près ?
3) L'arbre devait-il servir d'incitateur pour l'émancipation ou un stratagème machiavélique ?

Cependant pour répondre à ces questions, il faut les bonnes bases du départ.
Qui est Dieu réellement ou se situe t-il sur l'échelle du bien et du mal ?
Est-il comme l'homme, se laissant tenter par le mal ? S'associe t-il à la méchanceté ? Se laisse t-il séduire ? Planifie t-il dans le temps et dans l'espace des coups bas ?
Était-il prévu dans le plan de Dieu que l'homme meurt ?

Si on arrive à répondre correctement à ces questions on peut progresser dans la réflexion, sinon il est vrai on ira droit dans une conclusion profondément humaine et ne cadrant pas à l'essence même des textes.


@ kristof
La définition de anachronisme est plutôt celle ci pour moi :
Wikipédia a écrit:
Un anachronisme (du grec, ana : en arrière, khronos : le temps) dans une œuvre artistique ou littéraire est une erreur qui consiste à placer un concept ou un outil inexistant à l'époque illustrée par l'œuvre.

De sorte que ce que tu pourrais juger " naturel" aujourd'hui est empreint des conséquence de millénaire de d'existence avec le mal.
Pour lire correctement le livre de la genèse il faut vraiment se débarrasser de nos concepts actuels et se placer dans le contexte de l'époque mais avec les bonnes bases.



Dernière édition par Shor le Ven 19 Juil 2013 - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 23
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: Le bien..le mal   Ven 19 Juil 2013 - 15:30

Il me semble intéressant de préciser que Dieu ne tente pas ni dans la genèse ni dans le livre de job: c'est le serpent, le diable qui tente.
Je pense qu'il n'avais tout simplement pas d'autres choix de laisser ses enfants avec le serpent pour pouvoir vaincre celui ci.

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bien..le mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bien..le mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune
» N'arrive pas à bien avaler oO
» Un chevreuil bien gardé
» Bien mastiquer.
» que faire un bac sc eco mention (trés bien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Que crois-tu ? :: La foi en question-
Sauter vers: