Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 recrutement pour la Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lani Mateur
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 1017
Localisation : dans une station spatiale sur Umbriel

MessageSujet: recrutement pour la Syrie   Dim 14 Avr 2013 - 19:42

On recrute en Belgique des jeunes musulmans pour les envoyer se battre en Syrie. Les autorités s'en inquiètent.
Il est bon d'entendre une voix musulmane condamner ces départs au nom de l'Islam.
Citation :
Sur le plateau de Mise au Point ce dimanche midi, tous les projecteurs étaient aujourd'hui braqués sur ces jeunes Belges qui partent combattre en Syrie, aux côtés des rebelles. On a notamment appris que les motivations financières (salaire, assurance décès) n'étaient pas absentes de l'engagements de ces mercenaires dans le conflit syrien.

Hamid Benichou, administrateur de Bruxelles Espace Intercommunautaire, déplore que des recruteurs poussent les jeunes au combat et souligne que ces recruteurs usent aussi d'arguments financiers. Il s'étonne avant tout "de la condamnation tardive des autorités morales musulmanes" mais il ajoute que les embrigadements ne se font pas forcément dans les mosquées.

"Selon mes informations, c’est dans des cercles privés de jeunes que ça se passe essentiellement, dans des cafés par exemple. Mais il est vrai qu’on a notamment connaissance d'une certaine personne qui sillonne les rues de Bruxelles pour recruter. Il tient un discours très radical, et propose des salaires", tout en bénéficiant lui aussi d'une rémunération pour son recrutement, précise l'invité. "Il propose même une assurance décès. Donc le côté financier joue aussi un grand rôle", assure-t-il.

Mais il ne s'arrête pas là : "Généralement, l’embrigadement pousse les jeunes à partir au nom d’Allah. Ils croient qu’ils reviendront en héros. Et pourtant c’est strictement interdit par la religion, mais ce n’est pas suffisamment dit. J’ai contacté des imams pour qu’ils en parlent, mais ils s’en remettent aux autorités morales qui n’ont pas bougé à temps".

On s'en souvient, début avril les Musulmans progressistes de Belgique avait demandé que les mosquées de Belgique se positionnent clairement par rapport aux discours sectaires qui incitent certains jeunes Belges à partir combattre en Syrie aux côtés des rebelles.

Par ailleurs, sur le site du journal Le Soir, le Forum Musulmans et Sociétés a condamné les départs de jeunes Belges en Syrie, et appelé "les imams à dénoncer l'embrigadement de jeunes exaltés au nom de l'islam".

Des profils variés

C'est cependant la question de la motivation de ces jeunes qui a d'abord animé le débat. La maman d’un jeune converti à l’islam et récemment parti combattre en Syrie ne veut pas généraliser des cas particuliers à un profil type. Pas de combattant mû par idéalisme, par amour d'Allah, ou par goût du risque, mais bien des jeunes en proie à des idéaux ou des maux tout à fait personnels, selon elle.

Elle est aussitôt appuyée par Rik Coolsaet, professeur de Relations internationales à l'Université de Gand, pour qui "il y en a qui veulent de l’aventure, d’autres qui sont plus fanatiques, qui ont un casier, qui veulent donner un sens à leur vie…". Bref, des jeunes qui "ne sont pas systématiquement en quête d’identité", explique-t-il.

Il ajoute que "si on compare les témoignages en Belgique et au Pays-Bas, c’est d’abord le sentiment d’injustice dont les Syriens sont victimes qui les motive. Le sentiment qu’un peuple est laissé à l’abandon, et qu’ils peuvent aider au changement en combattant à leurs côtés". Le professeur gantois évoque aussi un triste constat: "le problème c’est que les premières victimes, ce sont eux. Ils sont employés par les commandants locaux comme chair à canon pour épargner leurs propres militants. S’ils partent rempli d’idéaux, ils sont utilisés sur place".

Quelles mesures pour lutter contre le radicalisme?


"Il faut absolument se poser la question de savoir ce qu’ils vont devenir en revenant chez nous, après avoir été formés à des actions terroristes", déclare Didier Reynders. Le ministre MR des Affaires étrangères, insiste sur la multiplicité de ces profils, qui selon lui implique l’instauration d’un traitement judiciaire au cas par cas qui pourrait aboutir à des sanctions pénales.

Et si sur le terrain les profils sont variés, Joëlle Milquet, la ministre cdH de l’Intérieur, évoque tout de même des dossiers plus "lourds" et "suivis de près". Elle veut "donner priorité à cette problématique" : "Nous avons maintenant une loi sur le terrorisme, un projet de loi pour interdire les regroupements et surtout, les différents services compétents (la justice intérieure avec le parquet fédéral, la sûreté de l’Etat et la police fédérale) se voient pour décider de mesures directes, ce qui ne se faisait pas avant."

Quant à l’idée d’instaurer un visa pour la Turquie, le chemin le plus fréquent vers la Syrie, qui a émergé un instant pour endiguer les départs, Joëlle Milquet voit plutôt l’urgence dans un renforcement du contrôle aux frontières de la Turquie. Mais Didier Reynders monte au créneau : pour lui ce contrôle "ne sera possible que si l’Etat belge envoie des listes précises aux frontières, sans quoi rien ne pourra être contrôlé."

Vers une discussion avec l’ensemble de la communauté musulmane ?

Enfin s’il est un point sur lequel les intervenants ont pu s’accorder, c’est sur ce qu’ Hamid Benichou voit comme la nécessité d’ "intégrer l’ensemble de la communauté musulmane aux discussions pour lutter contre la radicalisation." Pour Bernard Clerfayt, bourgmestre FDF à Schaerbeek, "Il y a une volonté réelle de la communauté musulmane modérée de se faire entendre. Et elle doit pouvoir compter sur tout le monde pour endiguer ce radicalisme."

Hamid Benichou le prend au mot : "Mais alors faisons-le !", lui dit-il. "Je vous tends la main à tous depuis un an pour revoir toutes ces structures, l’exécutif des musulmans, les structures des mosquées… Les responsables locaux doivent prendre leur responsabilité, les bourgmestres doivent intégrer aux discussions les responsables des mosquées, les imams et surtout les associations qui travaillent dans le cadre du vivre-ensemble." Et il ajoute : "Jusqu’ici on s’est adressé aux mosquées seulement. Or je ne suis pas pratiquant. Il faut donc ouvrir les discussions à tout le monde pour que ce soit clair et utile."

La maman du jeune Belge parti combattre en Syrie clôture le débat en adressant quelques mots à son fils et à tous ceux qui sont dans sa situation. Elle reprend ces quelques lignes parues dans La Libre : "Une certaine presse vous accuse d’être des jeunes désœuvrés. Nous savons que c’est faux, et que vous n’êtes partis ni par esprit de lucre ou de vengeance, ni par haine de l’occident. Il faut que vous reveniez vite pour prendre la parole. Dans nos pays démocratiques, souvent les témoignages d’hommes justes peuvent tout changer, et obtenir ce que les armes et le deuil n’ont pas réussi à conquérir. Nous vous attendons avec tout notre amour. Ta maman."

G.R.
http://www.rtbf.be/info/emissions/article_belges-en-syrie-salaire-assurace-deces-les-motivations-sont-aussi-financieres?id=7971939
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 19/04/2013

MessageSujet: Re: recrutement pour la Syrie   Ven 19 Avr 2013 - 15:01

La situation syrienne est très particulière. Depuis 1970 le pouvoir est aux mains de la minorité alaouite (ou nussayrie), une branche du chiisme traditionnellement rejetée. Les alaouites ont été pendant des siècles relégués dans leurs montagnes, souvent massacrés. Mais ils ont profité de l'occupation française des années 1920-30 pour s'engager en masse dans l'armée et en prendre le contrôle, et par là celui de l'état. La majorité sunnite a donc soif de revanche (et les chrétiens, dans l'ensemble plutôt solidaires des alaouites, pourraient bien la sentir passer si l'opposition triomphe).

Le conflit s'est durci et embrasé avec le "printemps arabe", mais il y avait déjà eu plus de 20000 morts en 1983 (prise de la ville de Hama par les insurgés, reprise avec des bombardements massifs de l'aviation).

à+

_________________
"De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ?" (Vivekananda)
http://pagesperso-orange.fr/daruc/ http://bouquinsblog.blog4ever.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: recrutement pour la Syrie   Ven 19 Avr 2013 - 16:56

Il n'y aurait qu'en Belgique que ce phénomène apparaît ?

Merci pour ces précisions, Spin. C'est affreux ce qui se passe là... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: recrutement pour la Syrie   Ven 19 Avr 2013 - 17:23

Malheureusement on ne peut rien faire car cela profitera aux djihadistes qui imposeront une dictature islamiste encore pire que celle de Bachar. Ni les russes ni les américains ne le souhaitent pour des intérêts différents.
Revenir en haut Aller en bas
spin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 19/04/2013

MessageSujet: Re: recrutement pour la Syrie   Ven 19 Avr 2013 - 17:58

Leela a écrit:
Il n'y aurait qu'en Belgique que ce phénomène apparaît ?
Je viens de voir l'annonce de la mort au combat d'un Français d'origine, converti à l'Islam et engagé là-bas...

à+

_________________
"De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ?" (Vivekananda)
http://pagesperso-orange.fr/daruc/ http://bouquinsblog.blog4ever.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: recrutement pour la Syrie   Sam 20 Avr 2013 - 20:04

Cette courte vidéo nous montre un converti soupçonné de fanatiser les mineurs et la réaction d'un membre de la communauté musulmane face à ses agissements.


On en vient à interdire à certaines organisations de bienfaisance leur distribution de nourriture, car ce serait un prétexte à l'endoctrinement.

Citation :
Bernard Clerfayt, bourgmestre de Schaerbeek, a pris un arrêté interdisant la distribution de repas caritatifs dans les installations du Centre de Communication Nord (CCN) et dans un rayon de 500 mètres autour de celui-ci. Des associations pourraient y recruter des jeunes à destination de la Syrie

Selon cet arrêté qui entre en vigueur immédiatement pour une période de trois mois, des mouvements caritatifs d’aide aux démunis serviraient de lieux de recrutement de jeunes pour la Syrie. Plusieurs plaintes auraient été reçues par la commune. Le texte de l’arrêté évoque des "discours religieux radicaux" proférés publiquement lors de la distribution de repas au Centre de Communication Nord (CCN).

Des discours incitant les jeunes au combat

Il serait établi que des mineurs d’âge, ont pu assister à ces discours dispensés lors de la distribution de repas et être influencés par des prêches qui, "selon la rumeur publique" précise le communiqué, incitent les jeunes à partir combattre en Syrie. Le bourgmestre craint également des réactions hostiles contre certaines associations actives à la Gare du Nord ainsi que des heurts. Cette interdiction est prise dans l’attente des conclusions des enquêtes judiciaires en cours.
suite de l'article : http://www.rtbf.be/info/regions/detail_schaerbeek-des-mouvements-de-bienfaisance-recruteraient-pour-la-syrie?id=7977111
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
josée
ban définitif
ban définitif


Messages : 42
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : au soleil

MessageSujet: Re: recrutement pour la Syrie   Lun 22 Avr 2013 - 18:32

la question est :
la Syrie actuellement une dictature sera t elle remplacée par une autre dictature nettement plus religieuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: recrutement pour la Syrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
recrutement pour la Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AGIR POUR LA SYRIE
» Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)
» LA SYRIE Hommage à Nino Ferrer)
» "Ceux qui habitent à Lattaquié, en Syrie, porteront une lourde croix," nous dit Marie !
» Hortense et la Syrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Actualités, arts et culture :: Actualités et société-
Sauter vers: