Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Amour dans les religions et philosophies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: L'Amour dans les religions et philosophies   Dim 27 Nov 2016 - 23:05

Le français est une langue particulièrement pauvre dans ce domaine. L'amour désigne aussi bien l'amour du chocolat que l'attraction sexuelle ou l'amour de Dieu.

Je propose qu'on en donne ici la, ou les définitions, comme chacun de nous l'a compris dans sa religion/philosophie.

De grâce, pas de lassants sermons ni des listes de citations, mais votre perception personnelle, en résumé.

Je le ferai pour le bouddhisme, mais pas tout de suite. C'est le centre de l'enseignement, mais il est divisé en plusieurs catégories. Il est tard, ça va me prendre du temps pour faire simple et ne pas vous noyer de longs discours.

Commencez déjà...

câlins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren'
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 9:14

Leela a écrit:
Le français est une langue particulièrement pauvre dans ce domaine.  L'amour désigne aussi bien l'amour du chocolat que l'attraction sexuelle ou l'amour de Dieu.
...c'est pourquoi ma référence est le grec, langue du Nouveau Testament ^^
(car ma perception personnelle se nourrit des textes, comme je l'ai déjà dit par ailleurs Wink )
...je me réfère au grec d'autant plus facilement que j'ai étudié les bases du grec ancien durant mon adolescence, j'ai cultivé ça depuis.

Pour les personnes qui le souhaiteraient, j'invite tout de même à lire l'encyclique de Benoît XVI "Dieu est Amour", qui revient elle aussi d'abord au grec : http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20051225_deus-caritas-est.html
...mais OK, je ne la citerai pas ici mrgreen

Cependant, m'exprimer avec mes propres mots est inséparable du fait de citer l'Ecriture, car vouloir vivre les paroles de l'Ecriture et chercher à les mettre en pratique est au cœur de mon existence (chez les Focolari, c'est ce que nous appelons la "Parole de Vie" : tous les mois, nous tentons de vivre une Parole de l'Ecriture proposée par notre mouvement)

En grec, on a le mot φιλία qui nous donne tous les mots en -phile-
On a le mot ἔρως qui nous donne tous les mots en éro-
Sans répercussion sur la langue française, on a στοργή pour l'amour familial
Et puis, on a dans le Nouveau Testament ce mot ἀγάπη qui fut traduit par le latin caritas, donnant le mot français "charité" qui a pris désormais des connotations qui en diminuent la portée. C'est ce mot que l'on retrouve dans le célèbre "aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé" : ἀγαπᾶτε ἀλλήλους καθὼς ἠγάπησα ὑμᾶς (Jn XV, 12)

Dieu nous aime, tous ; aimer l'autre, c'est donc apprendre à le voir comme Dieu le voit : avec amour. Ce qui n'empêche pas de connaître les autres variantes de l'amour que sont  φιλία, ἔρως et στοργή, bien sûr ! J'ai des amis, je suis marié, j'ai de la famille... Mais "celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour" : Ὁ μὴ ἀγαπῶν οὐκ ἔγνω τὸν θεόν: ὅτι ὁ θεὸς ἀγάπη ἐστίν (1 Jn IV, 8 ).

Demeurer dans l'Amour/Agapê/Charité est donc l'objectif de toute ma vie. "Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous" : ἐὰν ἀγαπῶμεν ἀλλήλους ὁ θεὸς ἐν ἡμῖν μένει καὶ ἡ ἀγάπη αὐτοῦ τετελειωμένη (1 Jn IV, 12)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogren.over-blog.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 9:21

OK, mais dans le concret, qu'est-ce que ça donne ?  Exemples de la vie pratique, par exemple si quelqu'un t'agresse en rue pour te voler ton portefeuille ?

Aimer sa famille, ses amis ou des inconnus qui ne t'ont rien fait, ce n'est pas bien difficile...  ;-)


Dernière édition par Leela le Lun 28 Nov 2016 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren'
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 9:31

Leela a écrit:
si quelqu'un t'agresse en rue pour te voler ton portefeuille ?
Pas le meilleur exemple, vu que mon portefeuille est relié par une chaîne à ma ceinture, mais que je n'ai rien contre le fait de donner le peu qu'il contient Wink
...mais oui, comme tout le monde, j'ai largement l'occasion de détester telle ou telle personne. Concrètement, comment je fais ? Je prends un peu de hauteur avec mon point de vue, je réalise que je n'ai qu'une vision limitée de cette personne (par ex, de tel ou tel intervenant sur un forum dont je ne connais que les messages Rolling Eyes ), je prends conscience que Dieu, Lui, voit TOUTES les dimensions de cette personne et qu'Il l'aime, et je fais donc l'effort de distinguer les actes d'une part, et les personnes de l'autre.

En tant que prof en collège, j'ai largement l'occasion de "m'entraîner" à l'Agapê avec des actes détestables d'adolescents que je vais pourtant accompagner pendant 4 ans en me souciant sincèrement de chacun d'eux mrgreen
La seule chose qui me fait sortir de mes gonds, c'est lorsque quelqu'un fait du mal à quelqu'un d'autre (quand ils me font du mal à moi, je m'en fous, j'ai largement de quoi encaisser...)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogren.over-blog.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 12:29

merci.

Et quand tu "prends de la distance", "sépares les actes de la personne", il te reste quand même un sentiment, une émotion vis à vis du fauteur de trouble. Comment décrirais-tu ce sentiment ? Comment le fais tu évoluer vers l'Agapê ?


En tous cas tu vas m'aider à m'exprimer parce que je sens que nos conceptions convergent, mais j'ai du mal à mettre en mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren'
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 12:36

Leela a écrit:
Et quand tu "prends de la distance", "sépares les actes de la personne", il te reste quand même un sentiment, une émotion vis à vis du fauteur de trouble.  Comment décrirais-tu ce sentiment ?  Comment le fais tu évoluer vers l'Agapê ?
Il n'y a pas "une" émotion, nous sommes plus complexes que ça ^^
...disons que j'arrive alors à distinguer les émotions liées aux actions, et celles liées à la personne. Après, la nature de ces émotions dépend de chaque situation... Mais je ne détesterai pas la personne ; j'éprouverai tristesse, fatigue, pitié, etc. mais pas de haine.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogren.over-blog.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 13:23

OK.

Personnellement je pense que Agapê n'est pas une émotion, c'est un état d'esprit, un état de conscience.
Le bouddhisme le définit comme la pleine conscience de l'interdépendance de toute chose ou émotion, et de leur impermanence.  C'est une vision claire des choses et événements associée à une énorme pulsion pour aider les autres pour qu'ils ne soient plus dans la souffrance, et pour qu'ils soient heureux.

Les émotions sont perturbatrices, aussi bien les bonnes (attraction) que les mauvaises (répulsion).  D'ailleurs ici "bon" et "mauvais" sont très relatifs et discutables.  Elles font partie de nous, mais suivre un chemin spirituel, c'est s'en détacher (ne pas s'identifier à elles, prendre de la distance) tout en utilisant leur énergie pour agir.   Par exemple la colère peut nous donner le courage à agir pour corriger une situation injuste.  

Dans le concret, ça se rapproche fort de ta démarche, sauf que la mienne ne passe pas par un Dieu.  Les progrès se produisent lentement, par paliers et pas de façon uniforme dans les différents domaines.  Il y a aussi la méditation qui apprends à reconnaître nos émotions, leurs causes, et donc à voir plus clair.

L'Amour de tous les êtres vivants et de L'univers est donc le centre de la démarche bouddhiste, mais à la différence des enseignements qui disent de commencer par "aime ton prochain et ton ennemi" (QUI en est capable?), elle passe par des étapes intermédiaires qui permettent de purifier nos émotions et augmenter le niveau de conscience.  Agapê en est le résultat, ainsi que l'action concrète.

Ma maman avait très bien résumé en disant "Jésus dit qu'il faut s'aimer les uns les autres mais Bouddha explique comment le faire".  

Bon, ben, ça reste assez vague, tout ça, mais au moins c'est pas trooooop long... he he
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren'
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 15:45

Leela a écrit:
Personnellement je pense que Agapê n'est pas une émotion, c'est un état d'esprit, un état de conscience.
C'est un point sur lequel nous nous rejoignons donc, puisque je crois que "Dieu est Agapê", et que j'ai donc parlé de "demeurer en Lui" ; il est donc toujours question d'un état, la différence étant en effet que cet état se trouve pour moi "au sein de l'Etre".

Leela a écrit:
Les émotions sont perturbatrices
C'est, je pense, l'un de nos autres points de désaccords.

Leela a écrit:
"aime ton prochain et ton ennemi" (QUI en est capable?)
N'importe quelle personne, à chaque fois que cette personne demeure en Dieu, ne serait-ce qu'un fugitif instant. Demeurer en Agapê peut être le fruit d'un effort, mais ça peut aussi être donné gratuitement. "L'Esprit souffle où Il veut" ! he oui

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogren.over-blog.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 18:50

heureusement qu'on n'st pas d'accord en tout hein ! Sinon ça manquerait de sel...

Je comprends très bien ce que tu dis de Dieu, j'ai aussi été croyante même presque mystique, mais un jour ma croyance en Dieu et surtout dans l'Église s'est envolée... Je pense que le mysticisme est resté.

En tous cas j'apprécie beaucoup ton approche bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren'
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 18:55

Leela a écrit:
En tous cas j'apprécie beaucoup ton approche bravo
...quant à moi, je veux bien en savoir plus sur ton approche. A quelle forme de bouddhisme la relies-tu ?

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogren.over-blog.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Lun 28 Nov 2016 - 19:47


Les enseignements viennent de Bouddha Sakkyamuni, c'est par la suite qu'ont été créés ces divisions qui ne m'intéressent pas.

Bref, je fais mes emplettes dans tous les rayons, dans n'importe quelle religion ou philosophie... Mais je suis le chemin du bouddhisme parce qu'il me convient: il vaut mieux approfondir une direction.

Tu peux bien sûr poser tes questions, mais peut-être dans un autre sujet si elles n'ont pas de rapport avec celui ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   Dim 15 Jan 2017 - 21:08

Je n'arrive toujours pas a comprendre comment et dans quelles conditions a t-il pu échapper a l'humain que seul l'amour mène a Dieu. Dieu apparaît pourtant dans toute religion complètement transcendant, bien loin d'être un objet de simple connaissance. Ni les actes ni le regard de l'homme ne sauraient l'atteindre, Lui, qui atteint tous les regards. Nous comprenons clairement que seul le potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention, permet au cœur des hommes de toucher cette vérité. C'est en réalité une vague d'amour énorme et soudaine qui submerge les cœurs des saints à tel point qu'il ne peuvent plus que se soumettre à Dieu. Tout autre chemin est définitivement scellé. L'amour seul permet, à son paroxysme, de mettre de coté le mental qui forme en soi la limite de la perception de l'homme. La présence Divine est ressentie dans la concentration, la solitude de la prière, et, par la grâce divine, le cœur amoureux reste dans cet état en toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Amour dans les religions et philosophies   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Amour dans les religions et philosophies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'AMOUR DANS TOUS SES ETATS (Pandore)
» L'intérêt du jeûne dans les religions/spiritualités qui le pratiquent
» l'amour dans la réciprocité
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» PLACE DES "VIEUX" DANS LES RELIGIONS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Que crois-tu ? :: La foi en question-
Sauter vers: