Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Pourim   Mar 11 Mar 2014 - 18:59

Cette année, Pourim tombe le dimanche 16 mars 2014.

- Jeudi 13 mars 2014, c’est le « jeûne d’Esther » avancé, on jeûne du matin au soir : le matin, on récite les Seli’hot et la prière Avinou Malkénou. Avant l’office de Min’ha, l’après-midi, on donne trois pièces de cinquante cents à la Tsédaka (charité) en souvenir de l’offrande du demi-sicle que chacun devait donner chaque année pour la construction et l’entretien du Temple. Dans la Amida, on rajoute la prière Anénou.



- Samedi soir 15 mars, après la prière du soir à la synagogue, on écoute attentivement chaque mot de la Méguila, le rouleau d’Esther.

Pourim, les enfants se déguisent (de préférence dans l’esprit de la fête).

- Dimanche matin 16 mars, ou éventuellement plus tard dans la journée :

1. On écoute à nouveau chaque mot de la lecture de la Méguila.

2. Ce n’est qu’après avoir écouté la Méguila que l’on procède aux autres Mitsvot de Pourim : on offre au minimum deux mets comestibles à au moins un ami, en passant par un intermédiaire : un homme à un homme, et une femme à une femme : ce sont les « Michloa’h Manot ».

3. On donne au moins une pièce à au minimum deux pauvres pour leur permettre de célébrer la fête, c’est : « Matanot Laévyonim ».

4. Dimanche dans la journée, on se réunit pour prendre part au festin de Pourim dans la joie.


Cas spécial de Jérusalem : Si vous êtes à Jérusalem, toutes ces observances sont décalées d’un jour, c’est le « Chouchane Pourim » : vous écouterez la Méguila dimanche soir, puis de nouveau lundi dans la journée. Vous ferez également Michloa’h Manot, Matanot Laévyonim et le festin de Pourim dans la journée de lundi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin


Messages : 1709
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 53
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Pourim   Mar 11 Mar 2014 - 22:00

Et c'est quel jour que les enfants se déguisent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 14:29

samedi et dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin


Messages : 1709
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 53
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 15:42

Ils se déguisent sur un thème particulier ou tout comme les enfants n'importe comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 17:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 17:39

On mange aussi les oreilles d'Haman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin


Messages : 1709
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 53
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 18:21

Au chocolat ?
Sérieusement : c'est fait à base de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 18:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 18:29

tu as une idée de déguisement simple et pas cher?

Je pense à une djellabah blanche cape et chapeau marocain?Mais je ne veux pas froisser les susceptibilités
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin


Messages : 1709
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 53
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 12 Mar 2014 - 19:50

J'ai acheté un costume chinois. C'est très simple: une veste et un pantalon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Ven 14 Mar 2014 - 16:47

Le pauvre Yankel ouvrit la porte et se faufila dans la synagogue. La pièce était remplie de Juifs venus écouter la lecture de la Méguila et il y régnait une douce chaleur.

Yankel trouva une petite place dans un coin et frotta ses mains pour se réchauffer. Son manteau léger et ses vêtements en loques ne le protégeaient pas beaucoup contre les vents glacés qui soufflaient au-dehors. « Peu importe, se dit-il. Aujourd’hui c’est Pourim et maintenant, je peux accomplir une mitsva en écoutant la Méguila. »

L’assemblée se calma soudain lorsque le célèbre Rabbi de Koznitz pénétra dans la synagogue. Tout le monde voulait entendre le Maguid prononcer les bénédictions et lire la Méguila ; Yankel tendit lui aussi l’oreille en essayant d’oublier son estomac tenaillé par la faim et ses pieds gelés.

À sa grande surprise, Yankel sentit son esprit illuminé par chaque mot que le Maguid prononçait. Soupirant de plaisir et de reconnaissance, Yankel remercia l’Éternel de lui avoir donné le privilège d’entendre le Rabbi lire la Méguila avec une telle ferveur et une joie aussi sincères.

Au moment où il quittait la Synagogue, Yankel s’aperçut que le Rabbi faisait des signes dans sa direction. Notre homme se tourna pour voir à qui s’adressait le Maguid ; mais il n’y avait personne derrière lui. « Que peut-il bien me vouloir ? », se demanda Yankel tout surpris.

Le Maguid ne lui avait jamais prêté attention auparavant. Il répondit aussitôt à l’appel du saint homme.

En compagnie du Tsadik

– Joyeux Pourim ! dit le Maguid de Koznitz, en faisant un large sourire. Tu habites dans cette ville, n’est-ce pas ?

– Ou.... oui, balbutia Yankel visiblement embarrassé de parler à un homme de cette importance.

– Bien, dit gentiment le Maguid, alors pourquoi ne m’as-tu jamais apporté de Michloa’h Manot ?

Yankel se dandinait sur ses pieds ; il ne savait que répondre. Comment pouvait-il expliquer que sa famille n’avait même pas un petit morceau de pain à se mettre sous la dent, sans parler de l’argent nécessaire pour accomplir la mitsva de Michloa’h Manot, en envoyant à ses amis et à ses voisins des cadeaux de nourriture.

Visite chez les commerçants

– Aujourd’hui c’est Pourim, dit joyeusement le Rabbi. Viens, nous allons faire Lé’haïm ensemble.

Yankel dut se pincer pour être sûr qu’il ne rêvait pas. Il suivit le Maguid dans son bureau privé, tout en se demandant ce qu’il avait pu faire pour mériter une telle invitation !

– Le Maguid lui versa un peu de vodka. L’alcool brûla l’estomac vide de Yankel, puis une douce chaleur se répandit à travers les membres fatigués et gelés du pauvre homme. « Lé’haïm, dit le Maguid. Allez, un autre verre. »

– Lé’haïm, dit Yankel avec un petit sourire.

– Rappelle-toi, Yankel, j’attends tes Michloa’h Manot, dit le Maguid en souriant.

Yankel quitta le bureau du Rabbi en éprouvant une sensation de joie et de bien-être. Mais à présent, où allait-il trouver des Michloa’h Manot ? Soudain, Yankel eut une idée géniale ! Il se précipita chez le marchand de vin et frappa à la porte.

– S’il vous plaît, donnez-moi une bouteille de votre meilleur vin ! demanda Yankel. Le commerçant jeta un regard sceptique sur Yankel, puis il écarquilla les yeux avec surprise.

– Je vous payerai lorsque j’aurai de l’argent, promit Yankel, et sinon, cela n’a pas beaucoup d’importance ; après tout, c’est Pourim, aujourd’hui ! Le marchand de vin réfléchit un instant, puis il lui donna une bouteille de vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Ven 14 Mar 2014 - 16:52


Retour chez le Rabbi

– Merci beaucoup, dit Yankel avec reconnaissance. Maintenant, se dit Yankel, il nous faut des fruits. Il se rendit donc chez le marchand de fruits.

– S’il vous plaît, pourrai-je avoir quelques-uns de vos meilleurs fruits, demanda Yankel au commerçant. Si vous ne m’aidez pas, je ne pourrai pas accomplir la mitsva de Michloa’h Manot. Je vous payerai lorsque j’aurai de l’argent, promit Yankel, et sinon, tant pis, après tout, c’est Pourim aujourd’hui !

Le marchand de fruits éclata de rire et accepta aussitôt de répondre à la requête inhabituelle de Yankel.

Yankel répéta la même scène dans plusieurs magasins et se retrouva bientôt chargé des denrées les plus précieuses. Avec autant de plaisir que d’innocence, il courut chez le Rabbi de Koznitz pour lui donner les Michloa’h Manot.

– C’est très bien, dit le Maguid à Yankel qui exultait. Puisses-tu m’offrir tous les ans d’aussi beaux Michloa’h Manot !

Une fois dehors, l’euphorie de Yankel se dissipa lorsqu’il pensa à sa femme et à ses enfants affamés qui l’attendaient à la maison. Comment pourraient-ils faire le festin de Pourim alors qu’ils n’avaient pas la moindre miette de pain à se mettre sous la dent ?

Une famille heureuse

Il eut alors une idée : il userait du même stratagème. L’Éternel l’aiderait certainement à célébrer Pourim joyeusement avec sa propre famille. Yankel retourna alors dans les magasins d’où il venait à peine de sortir, et exposa ses arguments aux commerçants. « Je vous payerai le plus tôt possible, promit Yankel, et sinon, après tout, aujourd’hui, c’est Pourim ! » L’un après l’autre, tous les marchands rirent de bon cœur en entendant cette plaisanterie de Pourim et l’aidèrent volontiers.

D’humeur joyeuse, Yankel ne put résister au plaisir de courir chez lui pour faire partager cette bonne fortune à sa famille.

Lorsque la femme de Yankel ouvrit la porte de sa minuscule maison, elle fut à la fois surprise et incrédule devant le spectacle qui s’offrait à ses yeux. Que pouvait bien amener son mari dans tous ces paquets ? Les yeux des enfants s’illuminèrent lorsque leur père se mit à défaire les paquets les uns après les autres, jusqu’à ce que la table soit entièrement recouverte de mets délicieux.

Un visiteur inattendu

– Cette année nous allons faire un véritable festin en l’honneur de Pourim, dit Yankel à sa famille étonnée.

Débordant de reconnaissance envers l’Éternel, Yankel prit son plus jeune fils et se mit à danser. Son enthousiasme était si communicatif que toute la famille se mit à chanter et à danser de joie devant une telle aubaine. Ils dansèrent tant, qu’ils faillirent ne pas entendre le léger coup que l’on venait de frapper à leur porte. « Yankel, que se passe-t-il ? », demanda sa femme.

– Ne réponds pas, lui dit-il, afin de ne pas interrompre leur repas de fête.

Mais les coups devenaient insistants et la femme de Yankel alla ouvrir la porte à contre-coeur. Un vent glacé s’engouffra par l’entrebâillement. La femme de Yankel jeta un coup d’œil et aperçut le visiteur. Devant la porte, il y avait un vieux paysan – un non-juif –, qui faisait peine à voir. Il était couvert de plaies sanguinolentes, de la tête aux pieds ; il semblait à peine conscient.

Yankel et sa femme le firent entrer immédiatement et soignèrent ses blessures. Ils avaient reconnu l’homme, c’était le paysan qui venait leur vendre ses légumes. Ils l’emmitouflèrent dans de chaudes couvertures et lui firent boire un peu de soupe chaude et du thé. Ils s’occupèrent attentivement de lui pour le maintenir en vie.

Le secret du paysan

Et dès que le vieil homme put enfin parler, il leur raconta ce qui lui était arrivé. Son propre fils l’avait violemment battu, puis l’avait jeté dehors afin qu’il meure de froid.

– Vous m’avez sauvé la vie, leur dit-il. Écoutez ! Je vais vous révéler un secret, et il leur fit signe de se rapprocher. Je suis un vieil homme, dit-il faiblement. J’ai économisé de l’argent pendant de nombreuses années. C’est maintenant une somme rondelette et j’ai enterré ce trésor sous un arbre, dans la forêt. Comment pourrai-je laisser cet argent à un fils qui a tenté de me tuer ? dit le paysan sur un ton amer. Vous avez été si gentils avec moi, vous m’avez sauvé d’une mort certaine. Je vais vous dire où est l’argent, je préfère vous le donner à vous.

Le jour suivant, lorsque le paysan eut retrouvé un peu de force, il insista pour conduire Yankel dans la forêt, afin de lui montrer l’arbre sous lequel était enterrée sa fortune. Le vieil homme marcha avec peine jusqu’à la forêt.

Quelques jours plus tard, son état s’aggrava. Affaibli par la rossée que son fils lui avait administrée, d’autant plus qu’il était resté de longues heures dans le froid, le vieil homme mourut. Yankel et sa femme s’occupèrent de ses derniers instants, comme s’il avait été un membre de la famille. Ils eurent beaucoup de peine pour le pauvre homme.

Puis un jour, Yankel retourna dans la forêt, devant l’arbre que le vieil homme lui avait indiqué. Il se mit à creuser et finit par découvrir un petit coffre qu’il cacha prestement dans un grand sac, avant de rentrer chez lui.

Le coffre était rempli de pièces d’or, il y en avait assez pour que Yankel ne manque de rien jusqu’à la fin de ses jours.

À partir de cette année-là, Yankel célébra la fête de Pourim avec un faste tout particulier. De plus, il ne manqua jamais d’envoyer le plus beau cadeau de Michloa’h Manot au Maguid de Koznitz, pour le remercier de sa merveilleuse bénédiction de Pourim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin


Messages : 1709
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 53
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Pourim   Ven 14 Mar 2014 - 18:19

L'histoire est très belle, mais c'est dommage que tu ne rappelles pas la signification des termes spécifiques à cette occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Lani Mateur
Hôte fidèle
Hôte fidèle


Messages : 169
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 1016
Localisation : dans une station spatiale sur Umbriel

MessageSujet: Re: Pourim   Mar 25 Mar 2014 - 20:51

Quand on relit tout, avec le vocabulaire et ce qui précède, c'est très beau.
Tu as passé une belle fête, Mister Be ? Tu l'as vécue comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 26 Mar 2014 - 2:30

Très bien merci et un frère nous a fait une belle étude sur l'esprit d'Amalek....
Puis je me suis régalé avec les oreilles d'Hammam confectionnée par des polonais qui ont ajouté une substance mais j'ai oublié le nom....
J'étais déguisé en marocain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lani Mateur
Hôte fidèle
Hôte fidèle


Messages : 169
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 1016
Localisation : dans une station spatiale sur Umbriel

MessageSujet: Re: Pourim   Mer 26 Mar 2014 - 16:01

Pessah tombe quand, cette année ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux


Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: Pourim   Jeu 27 Mar 2014 - 9:56

Lundi 14 avril 2014
Si je peux ...je vous communiquerai le lien vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levergero
Hôte assidu
Hôte assidu


Messages : 298
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 87
Localisation : finistère et yvelines

MessageSujet: Re: Pourim   Ven 28 Mar 2014 - 9:50

Etant un grand ignare (en toute chose), je me demandais ce signifiait "Pourim", alors -comme d'hab- je suis allé sur Wikipédia et voilà ce que j'y ai trouvé :


"Pourim (hébreu : ימי הפורים Yamîm haPûrîm « Jours des sorts ») est une fête juive d’origine biblique mais d’institution rabbinique, qui commémore les événements relatés dans le Livre d’Esther.
Ceux-ci ont été vécus par les Juifs comme la délivrance miraculeuse d’un massacre de grande ampleur, planifié à leur encontre par Haman l’Agaggite dans tout l’Empire perse au temps de sa splendeur.
La fête est célébrée chaque année à la date du 14 adar (qui correspond, selon les années, au milieu des mois de février ou mars dans le calendrier grégorien).
Aux pratiques traditionnelles, consignées dans le Livre d’Esther et ordonnancées par les Sages de la Mishna, se sont ajoutées diverses coutumes, notamment culinaires avec les hamantaschen et fazuelos, ainsi que des manifestations joyeuses et extravagantes comme l’encouragement à l’ébriété, l’usage de crécelles à l’évocation du nom de Haman ou les mascarades inspirées des carnavals italiens."


Maintenant, je comprends mieux la contribution de notre ami Mister Be sur ce sujet. Je constate qu'il a passé une bonne et joyeuse fête de Pourim et j'en suis content pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Jean-Paul.Vefblog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourim   Aujourd'hui à 12:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Record de pourim
» Aujourd'hui : Fête de Pourim...
» bonne fete de pourim
» Pourim 2013
» et le judaïsme dans tout ça ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Sur la terrasse :: De choses et d'autres.-
Sauter vers: