Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'abandon de soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: L'abandon de soi   Mer 23 Oct 2013 - 22:53

Bonjour,

Que pensez vous de l'abandon de soi? Pourquoi? Dans quelles conditions?

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panoptès
Hôte
Hôte
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Jeu 24 Oct 2013 - 6:42

L'abandon de soi...  dans quel but?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Jeu 24 Oct 2013 - 15:57

Je te retourne la question Wink

Y a-t-il un but pour lequel tu serai prêt à tout sacrifier? A arrêter d'agir pour toi même afin agir entièrement dans ce but?

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Jeu 24 Oct 2013 - 16:18

Les bouddhistes te répondront mieux que moi...à toi la parole Leela!

Arrêter de tout contrôler, lâcher prise ...car nous sommes limités et qu'on ne peut rien par nous-même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Jeu 24 Oct 2013 - 16:23

*applause* fleur 1 

Entièrement complètement d'accord Smile

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Jeu 24 Oct 2013 - 22:27


Bonsoir,

Avant tout il n'y a pas de but dans l'abandon de soi.
L'une des réalisation fondamentale dans le bouddhisme zen c'est : mushotoku , ce qui signifie → sans but, sans esprit de profit.

Jésus-Christ, Si ma mémoire est bonne, avait dit à quelqu'un (vous saurez qui car vous connaissez mieux que moi les évangiles...Wink ) qui voulait le suivre : "Tu es riche et tu as une très belle épouse et il faudrait que tu abandonnes tout ça pour me suivre. Ne t'attriste pas et mène ta vie de famille". C'est très approximatif mais c'est pour dire que pour suivre certaines voies il y a des sacrifices.

Dans le bouddhisme aussi il y a des efforts à faire. Par exemple l'effort d'écouter et de comprendre. S'il y a des buts, des objectifs, des profits ce n'est pas la Voie qui mène au-delà de la souffrance bien au contraire. Chercher à atteindre, à saisir quoi que ce soit mène à la déception et à l'amertume. Il y a dans l'existence une impossibilité fondamentale à atteindre une réelle satisfaction. Ce qui nous plait et nous attire disparait sans cesse comme les fleurs les plus belles qui finissent toujours par faner. Par contre tout ce qui nous est pénible et que l'on veut fuir, revient sans cesse comme la mauvaise herbe qu'on coupe et qui repousse inlassablement.

Il y a donc une sorte de distance à prendre par rapport à notre désir de nous gaver de tout ce qui passe à portée de main. Prendre une distance par rapport à nos insatiables envies et tous ces objectifs, ces buts que l'on veut atteindre même les plus beaux, les plus louables, les plus spirituels.

Sans but et sans esprit de profit le calme revient dans notre esprit et il devient naturel de s'ouvrir à l'univers, de s'abandonner en quelque sorte, mais vraiment inconsciemment naturellement sans y penser, sans aucun calcul. C'est Maitri et karuna : la bienveillance et la compassion qui finissent par apparaître.



_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Jeu 24 Oct 2013 - 23:51

Merci Zanshin... fleur 1 

Tu sais ces derniers temps j'ai découvert que mieux vaut un coeur lourd et ouvert qu'un coeur blessé et fermé (je pense que tu arrivera à comprendre Wink).
Personnellement j'ai un but que je n'abandonne pas: suivre Jésus. Car lorsque je décide d'abandonner tout, je me vois marcher dans un grand désert aride. Je sais que je peux vivre dans ce désert, je sais que c'est notre monde et que dans ce désert tout le monde souffre comme moi, et bien plus que moi. Alors je vois les choses sous leur état réel, sans être obscurci par la peur, par le désir, par le doute... Est ce de ça dont tu parle?

Pourtant la vie nous appelle naturellement à elle. Et c'est naturellement que je vois se dessiner une étoile qui brille de plus en plus. Elle brille pour tous les hommes et mon but c'est de la suivre, à cause de ce désert. Je ne cherche pas à saisir quelque chose, je cherche à vivre. Je pense que c'est de ça dont tu veut parler...

Nous avons tous besoin de croire autant que nous avons besoins d'amour, d'espoir et de rêves. Rien ne nous est définitivement donné, si ce n'est cette étoile, et les moments d'amour que nous partageons les uns avec les autres. Et aimer c'est tout simple...

Je crois que Jésus disais aussi: il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Ven 25 Oct 2013 - 0:14


J'entends bien...Very Happy
 



_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Ven 25 Oct 2013 - 1:40


_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Ven 25 Oct 2013 - 7:41


De ce que j'ai retenu de l'enseignement bouddhiste tibétain, je n'ai jamais entendu une telle expression. Il est au contraire question de la "très précieuse existence humaine", et nous sommes aussi précieux que les autres: on doit se soigner, pour mieux aider les autres.

Cette idée de sacrifice vient du catholicisme, avec cette image de Jésus sur la croix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atta
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 92
Localisation : languedoc roussillon

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Dim 27 Oct 2013 - 8:41

La réponse de Jesus : "si tu m'aimes, laisse tout et suis moi" ne peut s'interpréter - sauf vocation monastique- que comme incitation à suivre son exemple et son enseignement . Maintenant, je crois que tout le monde a une possessivité innée dont il est bon de se débarrasser . Profiter de ses biens est légitime, s'y cramponner , fut-ce au détriment d'autrui, ce n'est pas suivre le Christ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'abandon de soi   Dim 27 Oct 2013 - 21:07

Salut Smile

Je suis d'accord avec toi Leela, d'ailleurs on ne peux prendre soin de quelqu'un d'autre si on ne se soigne pas sois même. Pour moi faire des sacrifices ce n'est pas se faire du mal mais se donner pour les autres. On agit pas contre sois même, mais contre ce que la facilité nous inciterai à faire. Je connais des personnes qui se fatiguent énormément dans des associations et tout ça mais qui finalement tombent malade et ne sont pas en forme. Au final ça ne fait du bien à personne... Mais bon pas facile de voir ses limites et de distinguer ce qui est vraiment important. Tu à raison, cette idée de sacrifice peut être vue d'une manière dangereuse.

Complètement d'accord Atta ! Je crois qu'on peux aussi parler de s'accrocher à certains buts, chercher à les saisir comme le dis zanshin.
(En fait je crois qu'on devrais distinguer but et idéal... Car même si on atteint pas complètement un idéal, on est pas déçu.)

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'abandon de soi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'abandon de soi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phobie sociale et peur de l'abandon
» Eric Baret : De l'Abandon
» Acte d'abandon à la Miséricorde
» Prière d'abandon
» Le don de l'abandon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Sur la terrasse :: De choses et d'autres.-
Sauter vers: