Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'âge de décision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lani Mateur
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 1017
Localisation : dans une station spatiale sur Umbriel

MessageSujet: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 20:20

Thérèse de Lisieux, cadette d'une famille confite en dévotion, entra au Carmel à quinze ans, après en avoir demandé la permission au pape.
Un album de religieuses enseignantes, fêtant le centième anniversaire de leur congrégation fait voir la photo de Mlle Trucmuche peu avant son entrée au couvent. La gamine parait bien jeune ; en effet, en regardant les dates indiquées, on apprend par un rapide calcul qu'elle n'avait pas encore quinze ans.
Mais ça, ça se passait au XIXe siècle. Les jeunes filles pouvaient convoler à quinze ans et trois mois.

De nos jours, un jeune Flamand veut rejoindre un monastère bouddhiste, à quinze ans, avec l'accord de sa mère. Le juge de la jeunesse l'en a empêché.

Citation :
Un jeune Belge entend devenir maître «lama» après une formation dans un monastère himalayen. Il pourrait y rester une quinzaine d'années. Dubitative, la justice belge diligente une enquête.


Il n'emportera qu'un maigre sac à dos et un peu de linge. Giel, jeune belge originaire de Flandre orientale, embarque vendredi pour le Népal, direction un monastère bouddhiste situé à 2 400 mètres d'altitude, près de la frontière avec le Tibet.

«Ce sera parfois difficile, surtout au début. Mais tout le côté matérialiste ne me manquera pas. La vie ordinaire d'un adolescent ne m'intéresse pas», a-t-il expliqué aux journaux flamands Het Laatste Nieuws et De Standaard. Initié au bouddhisme par sa mère, Giel souhaite atteindre un niveau élevé de formation religieuse, de quoi devenir «lama», maître.

«Ne m'appelez plus Giel, je suis Lobsang Nyima»
Une fois sur place, le jeune Belge suivra un programme chargé: réveil à six heures du matin, participation aux cérémonies de prière, cours de philosophie bouddhiste et pratique de la langue tibétaine. «J'aurai une journée libre par semaine», précise Giel, qui semble peu inquiet. «Je partagerai ma chambre avec quatre autres moines. Je vais aussi m'initier au yoga». Dès la semaine prochaine, le garçon changera de nom et se fera appeler Lobsang Nyima.

«Il est jeune, il a de l'espoir», sourit un membre de l'Institut français d'études bouddhiques, précisant qu' «on ne part pas comme ça là-bas»: «C'est un voyage qui se prépare. Et il faut que le monastère soit d'accord pour vous accueillir».

Le parquet de Gand dubitatif
Peu rassuré par les déclarations de la mère, qui souligne que son fils pourra revenir dès qu'il le souhaitera, le tribunal de la jeunesse de Gand a annoncé mercredi qu'il allait examiner de près la situation familiale de l'adolescent. «Cela fait partie de nos tâches de protéger les mineurs. C'est la raison pour laquelle nous examinons les conditions de vie au domicile du jeune homme», explique An Schoonjans, porte-parole du parquet, au site belge 7sur7. S'il arrive à s'envoler, l'arrivée de Giel au monastère de Joonang, près de Katmandou, est prévue pour dimanche prochain.
Le Figaro


Citation :

Belgique
La cour d'appel de Gand a empêché le jeune Giel de partir en Inde pour devenir maître bouddhiste.  

Ses valises étaient déjà dans la voiture. Il devait prendre l'avion de 16 heures pour l'Inde. Giel, un adolescent flamand de 15 ans qui avait prévu de devenir maître bouddhiste, devra pourtant les défaire. Le juge de la jeunesse de la cour d'appel de Gand a tranché : il n'est pas autorisé a quitter la Belgique.

La justice soupçonne la mère, bouddhiste convaincue, d'avoir eu une influence trop importante dans les projets de son fils. "Un enquête plus approfondie sera effectuée pour étudier la situation familiale et l'environnement dans lequel Giel vit et a grandi", indique un communiqué de la cour d'appel. Cette décision casse ainsi celle prise jeudi soir par le tribunal de la jeunesse de Gand d'autoriser le jeune à partir.

Une maman déterminée...
"Je crois sincèrement qu'on trouvera une solution, mais c'est une question de temps", a réagi la mère de Giel. Celle-ci tente de rester positive: "après la pluie, le beau temps", a-t-elle déclaré.

Elle avait déploré ce vendredi matin, le fait qu'elle n'avait appris qu'à 11 h 15 l'appel interjeté par le parquet contre la décision du juge de la jeunesse : "Ça me dépasse. Ils ne peuvent certainement pas l'arrêter, mais on l'interroge exprès assez longtemps de sorte qu'il rate son avion. Il y en a vraiment assez", avait-elle déclaré devant le palais de justice.

... contre un oncle aujourd'hui soulagé
Son oncle s'est au contraire félicité de la décision du parquet. Son neveu vivrait, malgré lui, complètement "isolé du monde qui l'entoure", selon le parent. L'oncle de l'adolescent remercie dans un communiqué de presse la section jeunesse du parquet de Gand qui a "pris soin de se pencher sur l'éducation de Giel malgré le peu de temps qui lui était imparti".

Selon Anthony Godfroid, l'avocat à l'origine de l'envoi de ce communiqué, le parquet a pris très au sérieux son rôle de protection des mineurs au sein de la société. "Mon client soutient tout à fait le parquet, qui a interjeté appel. Il m'a mandaté par fax pour que je transmette plusieurs pièces probantes au parquet, ce que j'ai fait vers 13 h 30. Cela prend du temps de déterminer si l'éducation et les circonstances familiales d'un mineur peuvent être problématiques".


L'oncle de Giel affirme également qu'il n'a pas eu de contacts avec son neveu ces dernières années parce "c'était tout simplement impossible". "Mon neveu est une victime, car il est maintenu isolé du monde qui l'entoure. Je pense qu'il doit avoir la chance d'évoluer dans un environnement sain et de nouer des liens avec d'autres jeunes de son âge. Sa relation quasi exclusive avec sa mère a entraîné des retombées néfastes pour lui. J'espère que l'intervention des autorités pourra remédier à cela", conclut-il.
La Libre Belgique

Voir aussi Le Vif.be
A quinze ans, n'est-ce pas irraisonnable de vouloir s'engager dans une telle voie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 20:34


Les moines bouddhistes sont libres de sortir quand ils veulent, leur système n'a rien à voir avec le notre: il n'y a pas d'engagement, que je sache. On peut être moine pour un mois, ou 1 an...
Aller quelques temps dans un monastère, pour un jeune, c'est comme aller en pension pour nous: c'est pour recevoir une éducation. Les moinillons que l'on voit sont dans ce cas, souvent ce sont de enfants très pauvres que leurs parents ne peuvent pas éduquer. Ils sont formés pour pouvoir vivre, se marier, travailler.

La seule rupture que ce garçon peut avoir, c'est pour ses études, mais bah, on n'a pas besoin de faire des études pour gagner sa vie.

Ceci dit, à cet âge là, on s'entiche de n'importe quelle philosophie: il vaut mieux celle là que celle d'une secte dangereuse. Sa mère l'a sûrement fort influencé, mais l'influencer pour devenir un petit mouton consommateur qui rentre dans les normes, est-ce mieux ?

Je ne comprends pas ce que la justice vient faire là dedans: il n'est pas rare que des enfants partent à l'étranger dans des familles pour apprendre les langues, etc...

Bref, pour moi c'est une tempête dans un verre d'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 21:03

Il est quand même lié à l'obligation scolaire jusqu'à dix-huit ans.
Les "enfants" qui partent à l'étranger apprendre les langues le font dans un cadre scolaire.
Et quand tu entends l'ado causer, il a vraiment envie d'y partir pour longtemps.
Ce n'est pas un Népalais aux parents pauvres qui va se faire éduquer au monastère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 22:29

tu as raison, mais franchement, je trouve qu'il y a des cas plus urgents que celui là: combien d'enfants en décrochage scolaires, ou qui ne trouvent pas d'école, ou qui sont déjà des délinquants récidivistes à cet âge là...

Faire tout un foin pour un gamin qui a l'air bien heureux... et qui fera certainement moins d'émules que les gamins qui vont se faire péter la gueule en Syrie !

S'il est inscrit dans un monastère sérieux, il sera vite renvoyé à la maison.
Et si sa vocation est profonde, alors pourquoi pas rester ? Le tout est de s'assurer qu'il ne subisse pas de contrainte. Un enfant de son âge qui sait déjà ce qu'il veut, ce n'est pas rare: j'ai eu ma vocation professionnelle à 13 nas et j'y suis toujours...

La mère est un peu spéciale, elle le prend déjà pour le dalaï Lama: mieux vaut qu'il se trouve loin d'elle un certain temps, à mon avis...Twisted Evil 

Et il va certainement apprendre le tibétain, donc... yka considérer qu'il part en immersion linguistique et le problème est réglé. grimace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 22:38

Je pense aussi qu'il est tout à fait possible de connaître sa voie à 13 ans. Qu'est ce qui est le plus important?

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 22:50

On a fait mieux que Thérèse de Lisieux : après elle, on a accepté une gamine de treize ans qui a persévéré et est même devenue prieure à Saïgon !

Je ne connais pas assez la vie des moines bouddhistes népalais pour pouvoir en juger, mais quelle ouverture au monde peut-on connaître dans ce genre de monastère ?
Déjà que la mère du gamin l'a déscolarisé pour qu'il puisse faire ses prières et tout le toutim ...
Bon, alors la question "et pourquoi on s'occupe de lui et pas de ceux qui vont en Syrie ?" c'est que lui, il a affiché son envie de partir ! Ceux qui se barrent en Syrie ne le disent à personne.
Ce n'est pas parce qu'on fait un foin médiatique autour de ce cas-là qu'on ne s'occupe pas des autres non plus.
La méchante télévision fait aussi des reportages sur les enfants en décrochage scolaire, les délinquants juvéniles, etc. mrgreen 

Oui, on peut connaître sa voie à treize ans, mais est-ce qu'on est en mesure de l'assumer à cet âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 22:58

Je suis d'accord avec toi, l'assumer est bien plus difficile. Mais je crois que cet enfant ne cherche pas une fermeture mais à l'inverse une ouverture au monde, ce que l'éducation classique d'aujourd'hui ne permet pas forcément. Après est ce un bon moyen, à long termes je ne sais pas...

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 23:04

J'ai eu quinze ans et beaucoup d'idéaux, moi aussi. bon papa 
Citation :
Mais je crois que cet enfant ne cherche pas une fermeture mais à l'inverse une ouverture au monde, ce que l'éducation classique d'aujourd'hui ne permet pas forcément.
Je ne le connais pas personnellement, donc difficile de le savoir. Mais déscolariser, monastère, isolement du reste de la famille ... je fais la grimace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 23:11

En effet.
Il faut pas croire que les monastères népalais sont des trous coupés de tout.  Beaucoup d'étrangers y passent, ils sont au contraire fort ouverts et en contact avec le monde.  Il ne sera pas isolé.
Je suis en contact avec une nonne népalaise, sa voix a été remarquée par un visiteur régulier, américain, et elle fait maintenant des concerts dans le monde entier.  Avec les recettes, elle finance des écoles, centres médicaux, etc...  
Dans sa biographie, elle explique tout cela.  Ce gamin verra peut-être plus de monde qu'ici.  Les moines là sont très conscients des problèmes que vous soulevez, et n'accepteront pas de garder ce gamin s'il n'a pas de véritable vocation.  Ani Choying avait voulu entrer à 13 ans, les moines l'ont renvoyée et on demandé qu'elle attende encore quelques années.  Je leur fait donc confiance.

Je trouve que ce sera un magnifique expérience, pour lui.  Si ce n'est pas son truc, il reviendra, et n'aura pas perdu plus de temps qu'un enfant en décrochage scolaire, il aura acquis une belle expérience, développé sa spiritualité.
Et s'il a la vocation, il sera très bien là.

D'ailleurs je vais l'y rejoindre... Je suis en tractation avec un monastère, et une école de Anoi Chöying.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 23:13

Je t'imagine le crâne rasé, drapée de safran lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Ven 13 Sep 2013 - 23:21

oui, ça m'irait bien, je pense...  Ils sont en pourpre, avec un peu de safran.
Mais je me vois mieux avec la tenue locale: pantalon et tunique toute simple en belles couleurs, et un foulard sur les épaules... et aaaaah si je pouvais avoir leurs cheveux !!!

Je n'y vais pas comme moine, mais pour enseigner l'art: je dois encore travailler pour gagner ma croûte.  Cela fait pourtant des années que j'y pense: une trentaine d'années, pour tout dire.  Je ferai peut-être le pas un jour... Je me prépare en tous cas pour que ce soit possible, c'est une des raisons pour lesquelles je me suis installée dans le petit studio pas trop grand comme pied-à-terre...


édit

Merci pour le beau mantra que tu as posté, zoizeau.
Elle a appris l'anglais avec les visiteurs de passage...
C'est un fameux caractère ! Faut lire sa vie: "ma voix pour la liberté"

Franchement, tu aurais un ado, aurais-tu de gros problèmes à ce qu'il vive avec des personnes de ce niveau, agissant dans un cadre humanitaire et suivant un enseignement spirituel de qualité, et qui donne ces résultats là ?  
Moi je partirais avec lui... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren'
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Dim 15 Sep 2013 - 13:12

lhirondelle a écrit:
Il est quand même lié à l'obligation scolaire jusqu'à dix-huit ans
Tiens, c'est 18, chez vous ? Chez nous, c'est 16

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogren.over-blog.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Dim 22 Sep 2013 - 18:54

Oui, dix-huit ans. Mais à partir de seize ans, on peut commencer à travailler comme apprenti, mais en suivant des cours un jour ou deux par semaine.

Edit

Citation :
L'enquête sociale ordonnée par la chambre de la Jeunesse de la cour d'appel de Gand dans le cadre de l'affaire de cet adolescent de 15 ans de Saint-Laurent (Flandre orientale) qui entendait rejoindre un monastère en Inde, peut prendre 75 jours au maximum, a indiqué le magistrat de presse de la cour d'appel de Gand.


"L'enquête s'intéressera dans un premier temps à la situation et aux conditions de vie de l'adolescent". Avec cette interdiction de voyager à l'étranger, la cour d'appel de Gand a réformé la décision du tribunal de la Jeunesse rendue jeudi soir.

"La cour a ordonné une mesure temporaire", explique le magistrat de presse. "Sur base de l'enquête sociale, la Cour se prononcera ensuite dans un sens ou dans l'autre."

Les services sociaux effectueront l'enquête endéans les 75 jours. Un oncle du jeune homme qui a formulé des objections au départ de l'adolescent et qui a remis des documents au ministère public, sera également interrogé.

Aucune date pour une audience au fond n'a encore été fixée.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1704352/2013/09/13/Giel-l-enquete-peut-durer-75-jours.dhtml

Dans le lien on voit la photo du gamin en tenue de moine bouddhiste.

Citation :
Katelijn De Wispelaere, l'avocate de Giel, ce jeune qui souhaitait rejoindre un monastère bouddhiste en Inde, a introduit jeudi un pourvoi en cassation contre la décision du juge de la jeunesse de la cour d'appel de Gand, a annoncé la mère de l'adolescent de 15 ans. La cour d'appel avait interdit au jeune bouddhiste de quitter le pays mais des erreurs de procédure auraient été commises, selon la défense.

La cour d'appel a réformé vendredi la décision du tribunal de la jeunesse en première instance et a ordonné qu'une enquête soit réalisée afin d'examiner la situation familiale de Giel. La Cour se prononcera ensuite sur ce dossier, sur base de l'enquête sociale qui devrait prendre 75 jours au maximum.

L'avocate du mineur a introduit un pourvoi en cassation jeudi. Sabine, la mère de Giel, espère ainsi que son fils pourra partir prochainement.

"La décision de la cour de cassation, saisie car des erreurs de procédure ont probablement été commises, devrait tomber d'ici trois mois", selon elle. "L'enquête sociale devrait prendre le même temps, ou plus. Nous espérons que le pourvoi en cassation fera avancer l'affaire. La cour de cassation pourrait casser l'arrêt du juge d'appel et rendre la décision du juge en première instance de ne pas s'opposer au départ à nouveau valable".

La mère de Giel envisage également de prendre un avocat et d'entreprendre des démarches contre son frère, qui s'oppose au départ de son neveu. L'avocate de Giel n'était pas joignable début d'après-midi pour une réaction.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1707551/2013/09/19/Giel-se-pourvoit-en-cassation-pour-pouvoir-partir-en-Inde.dhtml

L'attitude de la mère ne prêche pas en sa faveur, à mon sens.
Qu'est-ce que c'est d'attendre un peu que l'enquête soit terminée ? Au lieu de ça, on fait parler de soi avec des actions en justice ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Dim 22 Sep 2013 - 21:11

je trouve aussi que tout ce foin est ridicule, il y a des problèmes tellement plus importants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lani Mateur
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 1017
Localisation : dans une station spatiale sur Umbriel

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Mar 1 Oct 2013 - 17:02

Y a-t-il un proverbe bouddhiste correspondant pour dire " Ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit ?" mrgreen 

Connaissez-vous d'autres cas, en dehors de celui cité plus haut, où on peut se poser la question sur l'âge d'un candidat à un engagement ou l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Be
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Belgique Hainaut

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Mar 1 Oct 2013 - 19:50

La maturité religieuse chez les juifs est à l'âge de 13 ans où religieusement ils sont responsables devant leurs aînés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Mar 1 Oct 2013 - 20:06

Je trouve cette mesure un peu illogique...
Quand par exemple on se fait arrêter pour n'importe quoi c'est parce qu'on a été irresponsable (ou alors on est innocent). Alors quand est-on responsables de nos irresponsabilités? Si on se rendais vraiment compte des conséquences de nos actes on n'agirai pas en mal. zinzin 


_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panoptès
Hôte
Hôte
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Mer 9 Oct 2013 - 11:26

Mister Be a écrit:
La maturité religieuse chez les juifs est à l'âge de 13 ans où religieusement ils sont responsables devant leurs aînés!
Dans le fond on associe cette maturité à la connaissance des lois religieuses couronné par la Bar Mitsvah ce qui n'est pas une maturité légale en dehors de la communauté.
Un indice évoque cette maturité  dans les évangiles lorsque Jésus se rend au temple avec ses parents... Il se libère de leur tutelle... A 12 ans nous dit-on, mais il se peut que c'était à 13 ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Jeu 5 Déc 2013 - 20:52

Mer 9 Oct 2013 - 12:43
Il y a une différence entre considérer quelqu'un en âge de suivre les règles d'une religion et considérer qu'on peut prendre un engagement décisif. Même si, dans le bouddhisme, cet engagement n'est pas définitif.

Edit:

Citation :

Giel, l'adolescent de 15 ans qui souhaite se rendre dans un monastère en Inde afin d'y suivre une formation en vue de devenir maître bouddhiste, a quitté la Belgique vers 15h00 mercredi. Juste avant de s'envoler pour Doha (Qatar), le jeune homme a confié que "c'était un rêve qui devenait réalité".

Ils ont tout examiné et je suis tout à fait normal", a déclaré l'adolescent avant son départ. "Je suis impatient de revoir les moines et mes amis", a-t-il encore confié. Le maître bouddhiste en herbe a été autorisé à quitter le pays, ayant accepté d'être suivi par un centre d'aide à la Jeunesse. Le juge de la Jeunesse ne pouvait dès lors plus intervenir contre le départ de l'adolescent.

En octobre dernier, la chambre de la Jeunesse de la cour d'appel de Gand s'était opposée à ce départ, estimant alors qu'une protection d'urgence du mineur était nécessaire. Elle avait également demandé que l'adolescent soit suivi durant trente jours dans un centre d'observation et d'orientation, ce que Giel avait accepté de faire. L'affaire a depuis été renvoyée devant un tribunal de la Jeunesse en première instance. Il ressortait du rapport du service social du tribunal qu'une mesure d'assistance volontaire était envisageable.

La justice a été "mise complètement hors-jeu" par l'assistance volontaire qu'a acceptée de suivre Giel, a réagi le parquet de Gand. "Il n'est donc pas question d'une autorisation de la cour d'appel, du tribunal de la jeunesse ou du parquet, comme l'ont signalé plusieurs médias", insiste-t-il.

"Dès l'instant où il est question d'une démarche volontaire et si quelqu'un est prêt à se faire accompagner volontairement, le tribunal de la jeunesse ne peut alors plus intervenir. Cela signifie concrètement que l'affaire est close pour ce tribunal", avait expliqué le parquet gantois.
http://www.rtbf.be/info/societe/detail_l-adolescent-qui-veut-devenir-maitre-bouddhiste-en-inde-quitte-la-belgique?id=8134530
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'âge de décision   Sam 7 Déc 2013 - 0:18

Je me demande aussi si ce n'est pas une fuite, car il sera coupé d'une société ou les croyances sont très souvent cachées ou rejetées. Heureusement il sera encadré, mais j'ai peur de ce cloisonnement sans retour en arrière possible... Je penche plutôt vers ton avis lhirondelle.
Lorsqu'on recherche la liberté le risque est grand de s'enfermer autrement.

lhirondelle je suis tombé au hasard sur l'évangile de matthieu chapitre 19 à propos des petits enfants et de la manière de suivre une religion avec ses règles. Ça m'a fait du bien, peut être qu'il t’intéressera aussi Smile

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'âge de décision   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'âge de décision
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière pour une décision à prendre !
» [SAS] Arbre de décision [RESOLU]
» Pénal : permis de conduire, annulation décision de retrait.
» Précision sur la mesure
» Décision Divine immuable- 14 août2007 Jésus à JNSR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Que crois-tu ? :: La foi en question-
Sauter vers: