Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'attachement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 8:17

J'aimerais discuter de ce point très délicat.

Le problème est qu'on confond attachement avec amour, et détachement avec indifférence ou rejet.

Cela est valable vis-à-vis des objets, des animaux et des humains. Pour expliquer la différence, je vais prendre l'exemple d'un objet, plus facile à comprendre.

Monsieur X est littéralement amoureux de sa voiture: il a beaucoup travaillé pour pouvoir l'acheter, elle a de la gueule et de la classe, il la bichonne, veut qu'elle paraisse toujours neuve. Il l'emploie pour aller au boulot, et se désole quand il pleut (il va devoir la nettoyer d'urgence en rentrant), ou quand il transporte ses enfants, à qui il interdit de manger des biscuits, mais parfois leurs chaussures ne sont pas très propres... Il est malade si il trouve une griffe dedans, et s'il surprenait un voyou la griffer volontairement, il est capable de le tuer, ou presque. C'est comme si cette voiture était une peau supplémentaire, comme si elle faisait partie de lui, de sa personne.
Il a donc beaucoup de plaisir avec sa voiture, chaque fois qu'elle est bien propre et que le moteur ronronne bien, mais aussi beaucoup de tracas.

Ca, c'est un exemple d'attachement.
Voyons maintenant l'indifférence.

Monsieur Y s'en fiche de sa voiture, elle lui a aussi coûté cher, mais du moment qu'elle le conduit où il veut, qu'elle démarre le matin, il est content. Elle peut être cabossée, couverte de boue, émettre de la fumée noire, il ne le voit même pas. Il attend qu'elle soit en panne pour aller au garage.
Il n'en n'a donc aucun plaisir et ne s'en occupe pas. Son plaisir est d'être transporté, mais la voiture elle même ne lui en apporte aucun: juste des soucis quand il faut aller au garage.

Et maintenant le détachement.
Monsieur Z , dans les mêmes circonstances, aimera sa voiture mais sans excès, la soignera bien. Il apprécie le ronronnement du moteur, l'entretient scrupuleusement, la trouve jolie et a du plaisir à l'utiliser, mais il n'y est pas attaché émotionnellement, il ne s'identifie pas à elle. Donc s'il y a une griffe dedans, bien sûr il sera contrarié, mais l'oubliera vite: "bah, cela n'empêche pas de l'utiliser". Ou bien il décidera de faire les frais de réparation, ou bien il acceptera la griffe, mais dans les deux cas, il ne sera pas affecté émotionnellement.

Maintenant les religions, qu'en disent elles ?
Sorry pour les citations approximatives, je les cite de tête.

Elles sont très sévère! Elles proposent le même détachement, mais vis-à-vis des humains. Les plus sévères sont Ghandi (hindouisme) et Jésus.
Le bouddhisme donne surtout la méthode pour apprendre à se détacher: il ne se contente pas de dire qu'il faut être détaché. En effet, l'enseignement du bouddhisme est basé sur la diminution de la souffrance due à l'illusion, et monsieur X est bien évidemment dans l'illusion que sa voiture est un objet important qui fait partie sa personne , au lieu d'être son véhicule.

Ghandi asocie l'attachement à la peur: en effet monsieur X vit dans la crainte que sa voiture soit abîmée.
Il appelle l'absence de peur "l'intrépidité" (du moins, c'est traduit ainsi). Dans les lettres à l'Ashsram, il dit que c'est en supprimant l'attachement aux objets et aux personnes qu'on atteindra l'intrépidité. Je ne sais pas si cela vient de l'hindouisme, ou de lui personnellement. Si JR passe par ici... ?

Jésus ne reste pas à la traîne ! Dans les traductions, il va jusque recommander de haïr père et mère, ce qui est en totale contradiction avec le reste de son enseignement, ce qui fait penser qu'il voulait dire "trancher le lien avec les proches", donc s'en détacher. Idem avec les objets "là où sera ton coeur, sera aussi ton esprit", ce qui fait penser aux esprits-fantômes attachée à un lieu, ce qui les empêche de continuer leur évolution.

Voilà, je vous laisse la parole



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 10:01

Salut Leela fleur 1 

L'attachement issu d'une peur..je le crois aussi.
Mais comment ne pas avoir un minimum peur et donc être attaché à ceux que l'on aime?
J'aime sentir les gens heureux, et je déteste,..j'ai peur, de les voir souffrir...surtout si je peux intervenir, même en devenant méchant (selon les situation évidement), quitte à pourrir mon karma.
Comment peut-on être détaché sans être égoïste??

Il faut que comprenne cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 10:32

Tu as tout à fait raison: il ne faut pas se surestimer !
Cela fait bien longtemps que j'y réfléchi, et je ne suis pas encore arrivée au bout, mais je continue parce que je pense que c'est essentiel.

On ne pourra certainement pas arriver à être tout à fait détaché, parce que l'attachement fait partie de nos réflexes de survie (on a besoin des autres, des objets...) mais au moins peut-on le diminuer, donc diminuer la souffrance qui en résulte, et prendre conscience de l'origine de l'attachement: cela permettra de le relativiser.

Le bouddhisme met en avant la compassion (un genre d'amour désintéressé qui veut le bien de "tous les êtres"), et affirme que la compassion est le résultat du détachement et de la "claire vision"... C'est une piste intéressante.
Tant qu'on est attaché, notre amour est possessif, égoïste, on pense plus à soi qu'à l'autre, et on peut même lui porter un amour qui est destructif pour lui (je pense aux parents du style "comment peux tu me faire ça après tout ce que j'ai fait pour toi").

C'est donc un long et vaste travail sur soi, chaque mini-victoire est payante, par le soulagement et la joie qu'elle apporte, une sorte de lumière qui permet de voir plus clair, et d'aider les autres plus efficacement, en voyant leur intérêt et non pas le notre.

Cela fait longtemps que je pratique le bouddhisme (même si c'est en version "light"), et je dois avouer que c'est cela qu'il m'a apporté de plus probant. Ce ne sont que des petites touches: mon chemin est encore long, mais l'effet en est sensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atta
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 91
Localisation : languedoc roussillon

MessageSujet: Re: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 10:56

l'attachement n'est pas le refus des choses agréables, on est d'accord là-dessus . C'est le fait de se cramponner à l'avoir, qui empêche d'être , quand il est bon de le laisser aller . Une séquence personnelle de méditation me fait demander la mesure qui est la mienne , et de savoir être ni dans le trop ni dans le trop peu, dans les activités et émotions du jour. Cela fait, laisser partir ce qui doit partir : ni remord, ni regret : c'est derrière . On repart, et voilà . Avec ce qui est là, sans désir , aussi , mais prêt à accueillir le jour qui vient ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 11:32

très juste.
En faisant ce travail de détachement, on ne devient pas moins sensible (au contraire!) mais l'effet dure moins longtemps, et est moins profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 12:27

L'attachement peut étouffer la personne qu'on prétend aimer. Quand l'amour grandit on passe de l'attachement de départ à un détachement nécessaire qui fait passer le bien, l'équilibre de l'autre avant sa satisfaction immédiate. On reconnaît à l'autre le besoin d'avoir son espace personnel.
Et à soi-même aussi, du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 12:38

Merci Leela, j'aurai aimé lire cela plus tôt...fleurs 

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'attachement   Dim 25 Aoû 2013 - 12:44


...du moins avant d'avoir répondu de l'autre côté... Wink(je me suis permis de corriger)

Il ne faut pas oublier que le but du bouddhisme est la compassion, et la diminution de la souffrance pour tous les êtres vivants, et non pas "le vide" ou l"'insensibilité", ce qui serait aberrant...
La confusion vient du fait que les mots sont très mal traduits en français. En tibétain, ils recouvrent une vaste notion. Par exemple celui qu'on a traduit par "vacuité" ou "vide" signifie "absence d'existence propre, parce que tout est impermanent et interdépendant".

câlins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'attachement   Sam 31 Aoû 2013 - 14:19

Je ne pense pas qu'il s'agisse de se détacher d'une personne ou d'un objet. Mon expérience récente me dis qu'il faut se séparer de ce qui n'est pas de l'amour pur, donc de la mort. Et pour ça il faut beaucoup d'espoir...

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'attachement   Sam 31 Aoû 2013 - 16:21

j'ai l'impression que le mot "détachement" dans le sens dont je veux discuter n'est toujours pas compris.
Mais bon, je l'ai expliqué haut, yaka relire.  (Se détacher, ce n'est PAS se séparer de...) Wink

Sinon, j'aime bien ce que tu dis... On oublie trop l'Amour, dans tous ces raisonnements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'attachement   Lun 2 Sep 2013 - 20:54

Je viens de rentrer de vacances.
J'ai un peu le blues.
J'ai joué à la pétanque et donc fait connaissance avec des mecs de Lille, de la Champagne, de belgique.
Ils savaient pas tirer une boule, mais qu'est-ce qu'on c'est bien marré.
Ils sont super sympas.

Je m'attache trop vite aux gens...fait ch**d'être ainsi.
Il faut moi aussi que j'apprenne à être un peu plus détaché.

Heureusement vous êtes là mrgreen 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'attachement   Lun 2 Sep 2013 - 22:49

Effectivement Leela je me suis encore mal exprimé Smile

Je vais essayer de mieux m'expliquer car ça confirme peut-être ta vision des choses en fait... Pour moi entre deux personnes il y a un lien pur, un lien d'Amour. Mais d'autres liens de jalousie, de peur, de passion (au sens désir obsessionnel), viennent s'ajouter et recouvrir ce lien pur. Le détachement serai alors de séparer de ce qui nous empêche de vivre pleinement de l'amour. J'ai dis entre deux personnes, mais je pense que c'est aussi valable pour l'attachement à des biens: le mieux serai d'aimer un objet pour le bien qu'il nous procure et non pas pour le plaisir de posséder.
Les mots attachement et détachement sont vraiment trompeurs Crying or Very sad

C'est difficile de se séparer de quelqu'un qu'on aime, mais c'est mieux que n'avoir jamais aimé, et oublier n'y change rien...

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'attachement   Mar 3 Sep 2013 - 0:26

Oui P.Phil
Aimer.., c'est bon!
Il ne faut pas l'oublier, tu as raison.., et il ne s'agit pas d'oublier d'ailleurs Wink 
Il faut prier pour eux, et espérer Que leur vie soit belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'attachement   Mar 3 Sep 2013 - 11:52

Oui ! fleurs 

Cette dernière phrase est vraiment belle et elle s'applique tout le temps, que ce soit pour un ami proche ou un ami perdu...

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: L'attachement   Mar 3 Sep 2013 - 17:02

en effet petit Phils, c'est tout à fait cela... mais tu l'exprimes beaucoup mieux que moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Phils
Habitué des lieux
Habitué des lieux
avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 22
Localisation : Avec toi

MessageSujet: Re: L'attachement   Mar 3 Sep 2013 - 17:21

Ah je suis content de voir qu'on est sur la même longueur d'onde...Very Happy  merci fleur 1 

_________________
Comme pour la prière il n'y a pas de distance pour l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attachement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'attachement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur l'attachement
» Contraintes sémantiques et dérivation en é- : attachement habituel, naturalité et dissociation intentionnelle
» L'Attachement à Dieu.
» Le non-attachement
» Les bonshommes allumettes : couper les liens d'attachement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Que crois-tu ? :: Dialogue entre croyants-
Sauter vers: