Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Conseils pour la pratique Bouddhiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Sam 22 Juin 2013 - 22:33

Argon a écrit:
Un Lama qui a pratiqué toute une vie , peut dire dans la suivante ; " je suis Zen de nature , je ne suis pas obligé de re-pratiquer "

Voilà une vue (une opinion) erronée.
Le zen c'est la pratique de l'assise juste, l'assise juste c'est l'actualisation du zen
Même les Bouddhas complètement réalisés continuent à pratiquer l'assise juste.
Sans quoi on tombe dans l'erreur de croire qu'il y aurait un état spécial qui une fois atteint dispenserait de pratique l'assise juste. Cela n'existe pas.
Zazen c'est le retour à l'état normal ce n'est pas une conscience particulière, c'est comme le disent d'ailleurs aussi les tibétains : l'esprit ordinaire (lorsqu'on cesse de l'utiliser).

Les six conseils de Tilopa à Naropa Sont:
1- Ne cherche pas (souvenirs etc.)
2- N'imagine pas
3- Ne pense pas
4- Ne réfléchis pas
5- Ne contrôle pas
6- Laisse ton esprit dans son état ordinaire, naturel.




padmasambhava

_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Sam 22 Juin 2013 - 22:47

plus facile à dire qu'à faire mais il paraît que s'en rendre compte, c'est déjà méditer... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 1:15

zanshin a écrit:
Argon a écrit:
Un Lama qui a pratiqué toute une vie , peut dire dans la suivante ; " je suis Zen de nature , je ne suis pas obligé de re-pratiquer "

Voilà une vue (une opinion) erronée.
Le zen c'est la pratique de l'assise juste, l'assise juste c'est l'actualisation du zen
Même les Bouddhas complètement réalisés continuent à pratiquer l'assise juste.
Sans quoi on tombe dans l'erreur de croire qu'il y aurait un état spécial qui une fois atteint dispenserait de pratique l'assise juste. Cela n'existe pas.
Zazen c'est le retour à l'état normal ce n'est pas une conscience particulière, c'est comme le disent d'ailleurs aussi les tibétains : l'esprit ordinaire (lorsqu'on cesse de l'utiliser).

Les six conseils de Tilopa à Naropa Sont:
1- Ne cherche pas (souvenirs etc.)
2- N'imagine pas
3- Ne pense pas
4- Ne réfléchis pas
5- Ne contrôle pas
6- Laisse ton esprit dans son état ordinaire, naturel.




Erronée pourquoi ?

Il faut entendre une détail  précis celui de la réincarnation qui entre dans le contexte de ma phrase . Un Lama qui transmigre en Cultivateur n'aura pas cet engouement à pratiquer le Zen hélas et à bon escient pourra dire qu'il fut Lama mais que son temps présent ne lui permet plus cet engagement primordial dans la logique Bouddhiste en plus il sera Chrétien ou autre et aura donc peu de chance de fréquenter un Dojo préférant le labeur au champ . Les énergies positives accumulées dans sa vie passée ( avec le Zazen ) lui sont suffisante pour continuer sur un autre chemin .
un Tulkou peut contracter plusieurs fois une naissance karmiquement adaptée au lois de Zazen néanmoins comme au Tibet antique .

Mes six conseils seraient ceci:

Chercher sans chercher.
N'imagine pas ce que tu ne vois pas .
Penser sans penser .
Ne réfléchis pas médite .
Maintenir la position .
L'esprit retrouvera son état ordinaire ; naturel .
Revenir en haut Aller en bas
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 7:16


"je suis Zen de nature , je ne suis pas obligé de re-pratiquer "

C'est cela qui est une vue (une opinion) erronée.
Avoir cette opinion c'est penser qu'il y a une fin à la pratique et qu'après il n'est pas nécessaire de re-pratiquer.
Si on est zen de nature on doit l'actualiser. Tout le monde est zen de nature et tout le monde peut l'actualiser. Comment ? En pratiquant l'assise juste. Sans zazen il n'y a pas de zen.
De plus on ne nait pas omniscient, et la réincarnation dont vous parlez est très populaire en occident mais beaucoup moins en orient. Mais cela est un autre sujet ( witch nous surveille...Laughing )



_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 7:35

je trouve qu'on arrive à une question intéressante.

Disons que le zen permettrait d'arriver à un certain objectif.  Bon, je sais qu'il ne faut pas avoir d'objectif quand on médite, mais pour se mettre à méditer, on en a un, ou même plusieurs.

Cet objectif peut-être l'illumination, un mieux-être, ou autre chose.

Prenons ce dont on parle le plus, notamment dans les "contes zen": le satori, l'illumination.

La question est: faut-il faire de la méditation zen pour y arriver, ou d'autres Voies, sans méditation, sont elles possibles pour arriver au même but ?

Pour moi, c'est la deuxième possibilité, et je l'étends même: non seulement toutes les religions et Voies peuvent y mener, mais de plus en plus de gens y arrivent spontanément, sans rien faire, notamment par une NDE. (lire à ce sujet: Andrée Aimée: "approche d'une vie intérieure")

Le zen, ce n'est pas seulement faire zazen (corrige moi si je me trompe, zanshin), c'est aussi un mode de vie dans la simplicité, la conscience du moment présent. Je pense que rien que cela est déjà une Voie en soi: "chercher le calme dans l'action, et non pas l'absence d'action" (je ne me souviens plus exactement de ce proverbe ... zen?).

Toutes religion, système philosophique ou Voie codifiée ferme autant de porte qu'elle en ouvre: elle protège une Voie, mais empêche d'en voir d'autres, tout aussi bonnes.  En suivre une est utile, on profite ainsi de l'expérience des autres.  Il ne faut pas non plus s'y attacher, mais la considérer comme un outil parmi d'autre, et pas comme un but en soi.

Le bouddhisme surtout, qui est très peu codifié au départ et est surtout une pratique sans dogmes, se prête bien à ce détachement. Ce sont les différentes écoles qui l'ont dogmatisé.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 12:36


Oui Leela on arrive effectivement à un point très intéressant et en même temps très subtil au sujet du zen.
Ton opinion dans ce message n’est pas en dehors des clous et c’est même très pertinent. Cependant je vais apporter quelques précisions que je crois nécessaires.

Prenons ton exemple du satori, de l’illumination. Dans le zen sôtô (celui que je pratique et qui est le plus rependu), zazen est l’actualisation du satori et il n’y a pas quoi que ce soit d’autre à chercher en dehors de ce zazen. Il n’y a pas d’obtention il n’y a rien à saisir.


Leela a écrit:
La question est: faut-il faire de la méditation zen pour y arriver, ou d'autres Voies, sans méditation, sont elles possibles pour arriver au même but ?

Lorsqu’on fait des méditations pour atteindre des buts ce sont des méditations ushotoku. La méditation zen est  mushotoku ce qui veut dire sans but sans obtention. On fait zazen pour rien ou pour le bouddhisme ou pour aider les êtres qui souffrent, mais pas pour atteindre un quelconque but.

Alors n’essayant pas de saisir, nous avons la surprise d’atteindre ce que nous n’aurions jamais imaginé et qui est ce qu’il nous fallait vraiment au lieu de ce que nous voulions.


leela a écrit:
Le zen, ce n'est pas seulement faire zazen (corrige moi si je me trompe, zanshin), c'est aussi un mode de vie dans la simplicité, la conscience du moment présent.

Le zen ne dépend pas de la posture debout assise ou couchée ni du moment de la pratique de zazen. Il se manifeste à chaque moment de notre vie, d’instant en instant dans toutes les actions de la vie quotidienne.
Le matin on se lève et après les ablutions on s’assoit sur le zafu. Puis on se lève et toutes les actions sont la continuation de zazen debout quelle que soit nos diverses occupations. Il y a suivant les possibilités un zazen le soir et des fois quelques opportunités dans la journée. Le "moteur" c’est donc la répétition de l’assise juste. S’il n’y a pas cette assise il n’y a pas de zen et ceci quel que soit l’âge ou l’expérience du pratiquant.

Je sais que ce n’est pas si facile à expliquer et que cela peut sembler un peu hermétique, mais tous les pratiquants en France qui ont reçu l’enseignement de M° Deshimaru ou de ses successeurs, font tous leurs efforts pour répondre aux questions afin de clarifier la Voie du zen.



_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 13:52

Il fut une époque, il y a pas mal d'années où dans ma quête je me suis essayé au zazen avec le maître Roland Yuno Rech , oh pas longtemps, juste le temps de constater que cette voie n'était pas la mienne, (heureusement sinon je serais devenu un pseudo zen avec tous les ravages psychologiques que cela peut entraîner) donc je n'en dirai rien sauf que c'est une voie qui ne convient pas à tout le monde et qui mal digérée  comporte ses dangers (mais comme toutes les voies nouvelles pour notre structure mentale d'occidentaux). 

Voir les dangers de la voie du zen (ICI)

De là, il me vient une question que je me suis souvent posée en raison de mon attrait personnel, et qui pourrait faire l'objet d'un autre topic. "Est-ce que toutes les voies orientales peuvent être suivies par des occidentaux sans danger ?  En d'autres termes, est-ce qu'il existe des voies plus adaptées à la structure psychologique des orientaux et d'autres plus adaptées pour les occidentaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 14:12

Petites réflexions, en vrac, à prendre ou à laisser.

Je n'ai pas approfondi cet aspect, mais d'instinct, je répondrais ceci: aucune voie n'est bonne si on est intégriste, si on exagère, qu'on ne l'intègre pas petit à petit dans sa vie, on se contente de "pratiquer pour pratiquer", la Voie devient un prétexte pour fuir les problèmes de la vie.

Les occidentaux veulent souvent tout, tout de suite, ils pratiquent trop, mal et collectionnent les "initiation", cherchent la performance, l'acquisition de pouvoirs, les pratiques "ésotériques", et cela peut être dangereux, mais... n'inverse-t-on pas cause et conséquence ?  Quelqu'un d'équilibré n'agirait pas ainsi...  J'en ai vu tellement, fréquentant les centres, ayant un comportement étrange, dérangeant...  Des "cas"...

Il y a une grande variété de voie et de pratiques: à chacun de chercher celle qu'il "sent" le mieux pour lui.

D'un autre côté, les pratiques peuvent devenir carrément salvatrices, de véritables psychothérapies...  Il est prouvé que la méditation et la relaxation peuvent guérir de maladies psychiques et même physiques.
Par exemple, Akong Rimpoché a mis au point avec des médecins européens une thérapie sur 3 ans spécifiquement adaptée aux occidentaux: Tara Rokpa. Elle intègre sophrologie, massages, remémoration du passé, dessins.
http://www.clubderiredeliege.org/Vivance/vivanceFR/htlm.vivanceFR/Tara.Rokpa.html

Le bouddhisme, peu dogmatique, a pu s'intégrer partout où il est passé. Le bouddhisme tibétain (encombré -ou enrichi?- de l'animisme Böhn) utilise le raisonnement avec une logique, une rationalité, fort proche de la notre: il faut juste passez la barrière des mots, souvent mal traduits.

Le zen (épuré par le taoïsme) répond à un besoin de sobriété, de simplicité, d'allègement face aux multiples encombrements que nous impose notre civilisation.

Pour moi, tout cela est riche, et complémentaire, et je ne pourrais pas, à mon stade, choisir pour une branche ou un autre: c'est du "bouddhisme", point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 15:18

J.R a écrit:
je me suis essayé au zazen avec le maître Roland Yuno Rech

Une chose est certaine c'est qu'avec Roland je suis certain que maintenant tu connais la posture.
C'est une chose précieuse et tu peux en faire ce que tu veux. Lorsque j'étais à Ganeshpuri (India), j'ai toujours adopté zazen pour les méditations avec un petit coussin sur le tapis, je n'étais pas le seul et personne n'a été étonné.
Donc quelle que soit la méditation qu'on veut pratiquer, qu'elle soit ou non bouddhiste, l'assise juste est de toute façon une aide précieuse.
On peut commencer avec une petite séance de 10 mn chaque jour. Au lever ou au coucher c'est le moment où on a un espace de temps possible.


Avant ou après zazen on peut même faire une petite prière (c'est pas défendu...Very Happy )


_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 16:47

Oui je me souviens avoir reçu quelques coups de bâtons quand la posture n'était pas bonne. mrgreen

Jacques Vigne, psychiatre et yogi (disciple de Vijayananda) essaie d'introduire la pratique de la méditation dans les hôpitaux en France, pour soigner certains types de douleur, de dépressions, mais il y a encore beaucoup de préjugés de la part des médecins.
Revenir en haut Aller en bas
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 17:00

J.R a écrit:
Oui je me souviens avoir reçu quelques coups de bâtons quand la posture n'était pas bonne. mrgreen
Pour recevoir le kyosaku il faut le demander.
Personne ne le donne d'office surtout chez Yuno Rech qui n'aime pas vraiment cette pratique et ne s'en est jamais caché.
Ceux qui se sentent vraiment mal peuvent avoir recours à ce choc sur le haut de l'épaule. Pour certains cela amène du mieux, je n'ai jamais été vraiment personnellement convaincu...Rolling Eyes

_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Dim 23 Juin 2013 - 17:13

J.R a écrit:
Jacques Vigne, psychiatre et yogi (disciple de Vijayananda) essaie d'introduire la pratique de la méditation dans les hôpitaux en France, pour soigner certains types de douleur, de dépressions, mais il y a encore beaucoup de préjugés de la part des médecins.
chez nous, c'est déjà fait, dans certains hôpitaux, ils l'appellent "méditation de pleine conscience" ou quelque chose comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Lun 24 Juin 2013 - 19:50

zanshin a écrit:

"je suis Zen de nature , je ne suis pas obligé de re-pratiquer "

C'est cela qui est une vue (une opinion) erronée.
Avoir cette opinion c'est penser qu'il y a une fin à la pratique et qu'après il n'est pas nécessaire de re-pratiquer.
Si on est zen de nature on doit l'actualiser. Tout le monde est zen de nature et tout le monde peut l'actualiser. Comment ? En pratiquant l'assise juste. Sans zazen il n'y a pas de zen.
De plus on ne nait pas omniscient, et la réincarnation dont vous parlez est très populaire en occident mais beaucoup moins en orient. Mais cela est un autre sujet ( witch nous surveille...Laughing )



Effectivement , le Zen est un art de vivre comme l'art de se nourrir ( la macrobiotique par exemple ) c'est le summum de l'ergonomie quand on a besoin que d'un bon siège ou même être confortablement assis et à l'aise pour peu que nous ayons le dos bien droit , Jésus n'a pas préconisé la forme de l'assise ( juste ) .

Cependant tu as raison cela se perd vite et on rouille tout aussi vite bravo
Revenir en haut Aller en bas
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Mar 25 Juin 2013 - 22:24


Pour revenir aux conseils pour la pratique Bouddhiste....


Si vous désirez vraiment réaliser ce qu'est le zen, ne vous contentez pas de lire ce message.

Prenez plutôt un coussin de 20 a 30 cm d 'épaisseur, placez-le à un mètre du mur de votre chambre et asseyez -vous dessus en vous tournant face au mur.

Croisez les jambes devant vous de façon que vos genoux pressent le sol, le mieux étant de placer le pied droit sur la cuisse gauche, le pied gauche étant ramené contre le coussin. Vous pouvez aussi placer le pied gauche sur la cuisse droite, paumes tournées vers le haut, les pouces horizontaux se touchent en formant avec les index un bel ovale.

Le tranchant des mains est placé contre le bas ventre. A partir de là, redressez la colonne vertébrale et tendez la nuque comme si vous vouliez pousser le ciel avec la tête. Rentrez le menton. Le nez doit être à la verticale du nombril, les oreilles à la verticale des épaules, et votre regard est posé à un mètre devant vous sur le sol.
Dans cette posture respirez calmement par le nez en vous concentrant sur l'expiration, qui doit être lente, profonde, imperceptible. A la fin de l'expiration, inspirez rapidement  puis expirez de nouveau.
Restez ainsi calmement assis, sans penser à rien de spécial. Contentez-vous d'observer votre posture et de la corriger, d'observer votre respiration en détendant bien le plexus solaire et en allongeant progressivement l'expiration. Ne cherchez pas à faire le vide dans votre esprit, n'entretenez aucune pensée consciente, observez simplement ce qui apparaît et disparaît d'instant en instant. Ne soyez dérangé par rien. Laissez passer vos pensées et soyez aussi immobile qu'une montagne.


La pratique que vous venez d'expérimenter c'est zazen. Maître Deshimaru qui l'introduisit en Europe en 1967 ne cessa d'enseigner pendant quinze ans que le zen c'est seulement zazen. Il ne fit jamais une conférence sans montrer longuement la posture et inviter les auditeurs à pratiquer. Beaucoup l'ont suivi et pratiquent quotidiennement zazen. Bien que cette pratique vienne d'Orient, elle n'a rien d'exotique. Zazen vise directement le cœur de l'homme. Lorsque l'on fait zazen, il n'y a ni notion d'Orient, ni d'Occident, ni d'intérieur, ni d'extérieur. Il y a seulement un corps et un esprit assis en zazen.


Roland YUNO Rech    


_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Mer 26 Juin 2013 - 6:45

"Le zen, c'est seulement zazen"

Je dois avouer que si on étend cette affirmation à "le bouddhisme, c'est seulement le zen", alors je ne serai plus d'accord.
C'est justement ce que je reproche au zen, c'est d'être trop centré sur la méditation, à l'exclusion d'autres pratiques, des enseignements, de l'explication de ce que nous vivons, de principes qui nous aident directement dans notre vie quotidienne...

La méditation assise est une des pratiques, elle est indispensable, c'est vrai, mais le bouddhisme, ce n'est pas que cela.

Bouddha n'a pas commencé ses discours en disant qu'il n'y avait que la méditation...

C'est pour cela que je continue à pêcher dans deux râteliers: le zen, mais surtout le bouddhisme tibétain à la sauce occidentale, c'est à dire tel qu'enseigné par les grands enseignants en Occident.  Chögyam Trungpa disait il y a 50 ans que l'Orient a trop dévié dans sa pratique bouddhiste, et que l'Occident est prêt à le recevoir.  Faut-il y voir la cause cachée de l'exode des lamas tibétains, grâce auquel ils ont pu enseigner dans le monde entier ?

Les deux sont parfaitement compatibles.
J'apprécie le dépouillement esthétique du zen, et l'enseignement des tibétains. Wink

(Ce n'est que mon avis, hein !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Mer 26 Juin 2013 - 7:47


"Le zen, c'est seulement zazen"

 
Que faut- il comprendre ?  Comment interpréter cette phrase ? Qu’est-ce que ça veut dire ?
 
Tout va vous être dévoilé car c’est en fait très simple. La pratique du bouddhisme peut être considérée comme comportant trois volets :


1-     Le corps. On commence par l’enseignement de la posture du point de vue purement physique, et c’est très important car c’est avec notre corps que nous accomplissons tous les gestes de la vie quotidienne.


2-     L’esprit. Tout ce qui concerne l’esprit, l’attitude qu’il est préférable d’avoir au sujet des pensées, mais aussi tout l’enseignement traditionnel c’est-à-dire :
-          les quatre nobles vérités
-          l’octuple sentier
-          les douze chainons de l’interdépendance
-          les 5 agrégats
-          les 6 paramitas
-          ET ENCORE bien d’autres enseignements, la liste n’est pas exhaustive.
 
3-     La respiration. Cette dernière unit le corps et l’esprit et joue un rôle primordial dans le domaine de l’émotionnel ainsi que tout ce qui concerne     la réactivité et l’impulsivité.
 
Voilà le zen est une branche du bouddhisme qui repose sur l’expérience direct de Shãkyamuni lorsqu’il s’est assis sous l’arbre Bô (Le figuier des pagodes, ou arbre de la Bodhi, ou pipal (Ficus religiosa), est un arbre appartenant au genre Ficus, de la famille des Moracées)
 
C’est sous son feuillage que Bouddha, le fondateur du bouddhisme, a atteint la Bodhi, l'Éveil ou connaissance suprême (lit. l'éclaircissement), après avoir abandonné les pratiques ascétiques pour se consacrer à la Voie médiane qui évite tout excès.


_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Mer 26 Juin 2013 - 7:51

Je suis en train de bouturer mon "arbre de la Boddhi", si tu veux je t'en apporterai...  Il vient d'une graine ramenée de Bodhgaya par Lama Karta, qui disait "chaque acte de la vie peut devenir le Dharma".

L'octuple sentier: tout y est, à mn avis...  

Je dois filer.  On continue ce soir.  Wink

Il y a du soleil aujourd'hui: profitez-en, il ne fait que passer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebert Després
Hôte
Hôte


Messages : 34
Date d'inscription : 28/03/2014
Age : 48
Localisation : Pays de Vaud

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Lun 21 Avr 2014 - 14:04

Leela a écrit:
Je dois filer.  On continue ce soir.  Wink
Eh ben ! Ca fait plus d'un an qu'aucun message n'est paru: cela signifie-t-il que, Leela, ta journée dure plus d'un an ?    mrgreen

Au juste, pourquoi avoir lancé ce fil ? Pour prêcher le zazen ? Suspect 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Lun 21 Avr 2014 - 14:45

ce fil est le résultat de la division d'un autre.

Il y a fréquemment des questions à propos de la méditation, et zanshin est particulièrement bien placé pour y répondre.
Ca a l'air de te poser un problème ?

Expliquer et décrire, ce n'est pas prêcher, sinon toi non plus tu ne pourrais pas parler du bouddhisme Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanshin
Hôte fidèle
Hôte fidèle
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 70
Localisation : Nord-Est

MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   Mar 22 Avr 2014 - 20:42

 
[wow]custom:Bonjour Tout le Monde,,- Shin jin datsu raku -[br]( abandonner le corps et l'esprit )[br]Eihei Dogen (1200-1253) ,50468C/t[/wow]

Il est aussi très important de signaler que l’observation, si elle n’est pas bien comprise et mal pratiquée, mène à l’agitation nommée : sanran. Elle doit donc être modérée par la concentration.
Ce sont deux aspects de l’activité du méditant : la concentration qui mène à kontin (la somnolence) lorsqu’elle est excessive, et l’observation qui mène à sanran (l’agitation) lorsqu’elle n’est pas canalisée.
Ces deux aspects alternent chez les débutants qui apprennent peu à peu à les utiliser pour ne pas s’endormir ni s’agiter pendant zazen.
Par la suite concentration et observation s’équilibrent et sont utilisés simultanément et c’est lorsque les deux fonctionnent de concert que l’on peut commencer à parler de pratique de dhyãna.



Buddha stone water

_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portedumoinezen.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseils pour la pratique Bouddhiste.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils pour la pratique Bouddhiste.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des personnes ont-elles des conseils pour ficher les cours???
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?
» Vos conseils pour les futurs 1ere bac
» liaison 3e-2nde GT : des conseils pour les élèves?
» conseils pour les repas de midi en extérieur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Que crois-tu ? :: Le vent de l'Orient-
Sauter vers: