Forum interreligieux

Espace d'échanges entre croyants et non-croyants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le croyant et l'alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 10:20

Scission du sujet "l'alcoolisme aujourd'hui"
Lhirondelle.
Veuillez garder un caractère serein à ce débat et à ne pas vous en prendre personnellement à vos interlocuteurs.



Il faut arrêter de délirer avec les interdits des Écritures, on n'est pas des enfants.  

Dans le christianisme ou le judaïsme, le vin n'a jamais été interdit. Noé, Moïse, Jésus buvait du vin. Dans le judaïsme, il est normal de boire du vin les jours de fêtes, et ça ne date pas d'aujourd'hui. Idem dans le christianisme. Les Ecritures saintes n'interdisent pas aux chrétiens ou aux juifs de boire de l'alcool, c'est l'ivresse qui est condamnée. Il faut faire la différence. En toutes choses l'abus est mauvais. 

Dois-je vous rappeler 1.Timothée 5.23 ? "Ne continue pas à ne boire que de l'eau; mais fais usage d'un peu de vin, à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions." C'est aussi par amour de son prochain qu'il donne ce conseil.

Les musulmans ne boivent pas d'alcool mais passent leur journée accrochés à leur narguilé. On pourrait dire la même chose du cannabis. Interdit en Europe, son usage s'est répandu au 19ème siècle à partir du moyen orient et notamment depuis l'Egypte musulmane. Aujourd'hui encore le haschich provient en majorité de pays musulmans. Comment cela se fait-il ? 

Pour sortir des interdits religieux, et revenir un peu à la réalité, il ne s'agit pas d'interdire ni d'inciter, mais d'éduquer, de former des gens responsables. Le problème ne vient pas du vin mais de certaines personnes qui ont déjà un problème quelque part et tombent dans l'abus ou l'habitude. Mais on peut en dire autant de toutes les substances addictives. Si on interdit l'alcool, ces mêmes personnes trouveront le moyen de combler leur manque en utilisant d'autres substances pour se détruire. A côté de ces cas pathologiques, combien de personnes adultes, responsables et équilibrées, savent apprécier un verre d'alcool occasionnellement sans s'enivrer et sans tomber dans l'alcoolisme ? La majorité heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 10:28

nari
je ne suis pas allergique aux versets religieux, j'en cite moi même souvent, mais à leur utilisation abusive, et sans les avoir jamais remis en question.  Il y en a des tas qui sont aberrants, incitent à la haine, l'intolérance, à la violence. Donc si on les prend comme référence unique absolue, les pires comportements sont possibles.

Donc la lecture idiote: non, mais en retirer ce qui est sage et beau: oui.  Les prescriptions vestimentaires et alimentaires font partie des "idiots", dans le contexte actuel.

Le vin est excellent pour la santé, la bière aussi, à condition d'en boire peu.  Cela est prouvé.  
Normalement, je devrais boire un verre de vin rouge par jour, ordre de plusieurs médecins (pour contribuer à éviter des problèmes cardiaques et soigner l'anémie).  article 1 article 2

Ne compte pas sur moi pour continuer cette discussion, je sens qu'on va droit vers les propos prosélytes, un bouquin à la main, et cela n'est pas bienvenu dans ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 16:40

Leela a écrit:
bien évidemment, c'est vrai pour tout...Wink
Leela, ce n'est pas la même chose partout.. Le vin provoque des dégâts si important qu’il mérite toute cette prohibition au premier verre.. Les effets nocifs de sa consommation et ses conséquences dévastatrices ne se limitent malheureusement pas aux seuls consommateurs puisqu'ils atteignent également toutes les couches de la société. A titre d'exemple dans un accident de circulation ce n'est pas seulement le buveur qui paie tout seul la totalité de la facture, beaucoup d'innocents sont également touchés en ce sens. Il vous faut donc savoir faire la part des choses..  

L’observance de cet interdit et le respect du licite et de l’illicite constituent donc en Islam la plus simple expression du respect des intérêts d'autrui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 17:05

OUP !  Je pensais que nous étions encore dans le sujet sur l'alcoolisme en général.  Sorry, je modifie mon message.

Citation :
L’observance de cet interdit et le respect du licite et de l’illicite constituent donc en Islam la plus simple expression du respect des intérêts d'autrui...
Ben oui, ça on le sait déjà.  Pour en revenir au titre du fil, les choses me paraissent simples 
- pour le musulman: pas d'alcool
- pour les chrétiens ce n'est pas interdit


Dernière édition par Leela le Dim 16 Juin 2013 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1724
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 17:50

Je vous rappelle que nous sommes ici pour échanger des idées, pas pour nous en prendre aux personnes.
Si vous constatez un manquement à la charte, postez un rapport.
Merci de gardez un caractère serein aux débats Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 17:51

Bonjour Nari

Regarde, si on adopte ce raisonnement, comment il peut être dangereux.

Je fais exprès, pour l'exemple, c'est tout!

"L'Islam provoque de si grand dégâts (terrorisme, mort de beaucoup d'innocent...).."

Doit-il ou faut-il le "prohiber " au premier verset, afin de ne pas tomber dans son extrême destructrice?

Je suis sûr que non, n'est-ce pas?

Il faut faire la part des choses comme tu dis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 18:03

kristof a écrit:
Regarde, si on adopte ce raisonnement, comment il peut être dangereux.
Mais non Kristof mon ami, ce n'est pas tellement dangereux, il suffit d’être logique et sincère dans son appréciation.. Ne voyez-vous pas que les musulmans sont justement ceux qui souffrent le plus et meurent par dizaines de milliers au vu et au su du reste de l'humanité.. Ne voyez-vous pas également qu'ils viennent également tout juste de sortir de la colonisation et de l'occupation par les autres..Si vous les accusez de subir les dépassements des autres, vous avez plus que raison en ce sens..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 18:12

Nari

Je ne parle pas de ça.

Je te montre où peut mener un tel raisonnement .

(C'est intelligent de ta part d'ailleurs, de ne pas le prendre mal, et de le voir juste comme exemple, même si tu n'es pas d'accord ) je te remercie Nari Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 18:23

kristof a écrit:
Je te montre où peut mener un tel raisonnement .
Merci Kristof, mais si l'exemple que vous avez donné était avéré bien sur que j'en épouserait la théorie.. Mais par la grâce divine l'Islam ne fait que subir le dépassement des autres et n'est la cause d'absolument aucun dégât.. Et si par malheur certains ignorants musulmans réagissent violemment par des actes injustifiables contre les dépassements qu'ils subissent ils en portent seuls l’entière responsabilité.. Mais a ce que je vois c'est tout l'Islam qui est montré du doigt a chaque fois.. Heureusement qu'avec le temps les choses se sont éclaircies et personne n'est plus dupe..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 18:43

Tout a fait!!
Donc, de la même façon, si par malheur, certains ignorants boivent du vin à outrance, et réagissent en fonction, ils en portent , seuls, l'entière responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 19:17

Kristof, on ne peut laisser des armes a feu auprès des familles et ensuite leur demander d'assumer seuls les responsabilités des crimes.. C'est vraiment insensé.. C'est interdit de laisser de l'alcool a la portée des gens en sachant que cela peut a tout moment les dénaturer et être la cause de plusieurs accidents qui peuvent toucher les plus innocents du monde. La conscience devrait nous interpeller.. D'aucun n'est apte a connaitre vraiment ses limites et tenir compte de l'effet de l'alcool sur sa capacité à rester maître de soi.. Attention en aucun cas l'imprégnation alcoolique ne peut être la circonstance atténuante d'un accident, d'un crime ou d'une violence domestique.

Mais on peut laisser des CD a la portée des lecteurs même s'il peuvent s'en servir a contre nature en causant des coups et blessures... Laisser des versets bibliques ou coraniques a la portée des savants est licite même si par inattention des ignorants les utilisent a contre-sens.. Comprenez mon cher ami que c'est bien autre chose...


Dernière édition par Nari le Dim 16 Juin 2013 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kristof
Résident
Résident
avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 19:25

Je laisse tomber Nari.

Bonne soiree
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 19:49

Bonne nuit, Kristof, et surtout fais de beaux rêves..
Leela a écrit:
- pour le musulman: pas d'alcool
- pour les chrétiens ce n'est pas interdit
Pour la société civile l'alcool est précisément une substance qui annihile la volonté réfléchie et le contrôle de soi. Ce n'est point un facteur atténuant de la responsabilité d'un acte, mais c'est plutot le révélateur de la vraie personnalité.. Depuis que le monde est monde les hommes savent que le vin est impur. Son interdiction par l'Islam n'a été une surprise pour personne surtout pour les chrétiens et tout les gens du livre....

A lire certains post on pourrait croire qu'a travers ses versets la Bible ferait l’éloge du vin. Pourtant les effets nocifs de l'alcool sont cités dans la bible d'une manière très forte bien plus que le Coran.
-"fait jeter des cris" Psaumes 78-65
 -cause "de violence" Proverbes 4-17
 -"le vin est moqueur et la boisson forte est tumultueuse" Proverbes 20:1
 -"cause de souffrance" Proverbes 23:29-30
 -"cause des injustices" Proverbes 31:4-5
 -"amène la malédiction de Dieu" Esaie 5:11-12
 -"source de pêché" Esaie 28:7
 -cause de vomissements Esaie 28-8 et Osée 7:5
 -cause de lamentation Joël 1:5
 -cause d'immoralité Hab 2:15-16"


Dernière édition par Nari le Dim 16 Juin 2013 - 19:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 19:57

Encore une fois, c'est l'abus, l'ivresse et l'ivrognerie qui sont condamnées pas le vin. Doit-on tout interdire parce qu'il y a des malades ? 

Kristof a raison, dans ce cas, il faut indiquer que "l'abus du coran est dangereux pour la santé mentale" c'est exactement pareil parce que c'est bien le coran qui génère des fous furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 20:18

J.R a écrit:
Encore une fois, c'est l'abus, l'ivresse et l'ivrognerie qui sont condamnées pas le vin. .
J.R, je comprend surtout que nous savez pas que beaucoup de textes bibliques parlent du vin comme boisson diabolique. Vous ne pourrez jamais leur faire dire le contraire de ce qu'ils énoncent en vous énervant contre le Coran.. Je vous cite quelques uns et il y a des centaines d'autres.....Ce sont tout simplement ces interdictions ponctuelles qui ont appelé par la suite a l'interdiction générale lors de l'ultime révélation.....

L'Eternel parla à Aaron, et dit : "Tu ne boiras ni vin, ni boisson enivrante, toi et tes fils avec toi, lorsque vous entrerez dans la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez : ce sera une loi perpétuelle parmi vos descendants, afin que vous puissiez distinguer ce qui est saint de ce qui est profane, ce qui est impur de ce qui est pur." Lévitique 10.9

Mais ils répondirent : Nous ne buvons pas de vin ; car Jonadab, fils de Récab, notre père, nous a donné cet ordre : Vous ne boirez jamais de vin, ni vous, ni vos fils"Jérémie 35.6

Lorsque l’ange annonça à Zacharie la naissance de Jean Baptiste, il mentionna comme qualité de l’enfant, entre autres, le fait "qu’il ne boira ni vin ni liqueur enivrante" Luc 1.15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1724
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Dim 16 Juin 2013 - 21:25

Comme je l'ai dit ailleurs, isoler des versets de leur contexte, c'est leur faire dire n'importe quoi.
Les lois du naziréat ne s'applique qu'aux nazirs et pas à tout le monde.
A côté des versets qui dénonces les abus et les excès, il y a ceux qui parlent en bien du vin.
Il serait conseillé et bien plus fructueux pour le sérieux des débats, de ne pas se contenter de faire allusion aux versets mais de les citer en entier.
Nari a écrit:
-"fait jeter des cris" Psaumes 78-65
-cause "de violence" Proverbes 4-17
-"le vin est moqueur et la boisson forte est tumultueuse" Proverbes 20:1
-"cause de souffrance" Proverbes 23:29-30
-"cause des injustices" Proverbes 31:4-5
-"amène la malédiction de Dieu" Esaie 5:11-12
-"source de pêché" Esaie 28:7
-cause de vomissements Esaie 28-8 et Osée 7:5
-cause de lamentation Joël 1:5
-cause d'immoralité Hab 2:15-16"
Ps 78, 65 Le Seigneur s’éveilla comme celui qui a dormi,
Comme un héros qu’a subjugué le vin.

? ! ! Où est-il question de cris ?

Pr 4,17 Car c’est le pain de la méchanceté qu’ils mangent,
C’est le vin de la violence qu’ils boivent.


Jo 1, 5 Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez!
Vous tous, buveurs de vin, gémissez,
Parce que le moût vous est enlevé de la bouche!


Le vin n'est pas cause de violence dans ce verset. On compare la violence à un vin. Mais on compare dans l'hémistiche précédent la méchanceté à du pain.

Pr 20,1 Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses;
Quiconque en fait excès n’est pas sage.

C'est bel et bien l'excès que l'on condamne et non l'usage modéré

Pr 23, 29 Pour qui les ah? pour qui les hélas?
Pour qui les disputes? pour qui les plaintes?
Pour qui les blessures sans raison? pour qui les yeux rouges?
30 Pour ceux qui s’attardent auprès du vin,
Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé.


Citation qui prend tout son sens quand on lit tout le passage qui fait clairement allusion à l'ivrognerie et non à un usage pondéré.

Pr 31, 4 Ce n’est point aux rois, Lemuel,
Ce n’est point aux rois de boire du vin,
Ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes,
5 De peur qu’en buvant ils n’oublient la loi,
Et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux.


Es 5, 11 Malheur à ceux qui de bon matin
Courent après les boissons enivrantes,
Et qui bien avant dans la nuit
Sont échauffés par le vin!
12 La harpe et le luth, le tambourin, la flûte et le vin animent leurs festins;
Mais ils ne prennent point garde à l’œuvre de l’Eternel,
Et ils ne voient point le travail de ses mains.

Là aussi, on parle de l'ivrognerie, pas de l'usage commun.

Es 28 7 Mais eux aussi, ils chancellent dans le vin,
Et les boissons fortes leur donnent des vertiges;
Sacrificateurs et prophètes chancellent dans les boissons fortes,
Ils sont égarés par le vin,
Ils ont des vertiges à cause des boissons fortes;
Ils chancellent en prophétisant,
Ils vacillent en rendant la justice.
8 Toutes les tables sont pleines de vomissements, d’ordures;
Il n’y a plus de place.

... passage introduit clairement par le v 1 :Malheur à la couronne superbe des ivrognes d’Ephraïm,

Os 7, 5 Au jour de notre roi,
Les chefs se rendent malades par les excès du vin;
Le roi tend la main aux moqueurs.

... pas de commentaires !

Hab 2,15 Malheur à celui qui fait boire son prochain,
A toi qui verses ton outre et qui l’enivres,
Afin de voir sa nudité!
16 Tu seras rassasié de honte plus que de gloire;
Bois aussi toi-même, et découvre-toi!
La coupe de la droite de l’Eternel se tournera vers toi,
Et l’ignominie souillera ta gloire.

... et là, il s'agit d'une allégorie, car il fallait lire aussi le début du passage : 5 Pareil à celui qui est ivre et arrogant,
L’orgueilleux ne demeure pas tranquille;

Conclusion : les Ecritures ne sont pas là pour appuyer nos théories. Un verset ne doit pas être isolé de son contexte.

Le vin faisait et fait toujours partie de la vie liturgique juive. Ce serait absurde de vouloir tirer de la bible un appel à une abstinence complète d'alcool.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
obie 1
Hôte fidèle
Hôte fidèle


Messages : 126
Date d'inscription : 21/04/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 0:44

Pour ma part je n'ai jamais bu un seul verre de vin de mon existence et j'ai arrêter de boire de l'alcool ( bière ) vers 21 ans .

A l'époque de la bible les conditions matérielles étaient tout autre , la vie n'est en rien comparable à aujourd'hui et le choix extrêmement limité , je pense qu'on ne peux pas raisonnablement transposer ce que dit la Bible sur le vin , à notre époque .
Il a été prouvé par ailleurs que dans les jarres trouvées le vin était de toute manière de piètre qualité , loin de causer les ravages qu'il cause aujourd'hui : encore une question de contexte , d'époque .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Vieil habitué
Vieil habitué
avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 72
Localisation : Dans le ciel avec un pied sur terre .

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 7:44

Bonjour à tous , premièrement je ne comprends absolument pas le titre de ce sujet !!! Pour moi un croyant n'importe lequel a parfaitement le droit de boire , un petit verre de temps en temps ou même régulièrement mais avec modération , afin que cela ne devienne pas une addiction , même dans la bible qui ne sert de référence Jésus au noce de Cana à bénit le vin manquant .

_________________
" L'amitié , c'est de l'amour moins les ailes "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 11:07

lhirondelle a écrit:
Conclusion : les Ecritures ne sont pas là pour appuyer nos théories. Un verset ne doit pas être isolé de son contexte.
L'hirondelle, personne n'a dit que la Bible au travers de ses versets aurait définitivement aboli la boisson comme l'a fait le Coran.. Bien au contraire certains versets parlent de cette boisson avec du bien.. Donc c'est une fuite en avant d'accuser les autres de vouloir travestir l’écriture pour faire passer leur mot.. D'ailleurs le Coran lui-même fait allusion a cela en proclamant l'interdiction du vin par étapes et en reconnaissant certains bienfaits de la boisson. L'interdiction fut décidée d'abord lors de la prière exactement comme c'est le cas des versets bibliques mais pour en finir a la fin définitivement.. Les écritures saintes Juives et chrétiennes font sans cesse allusion a cela. C'est pour cela que j'ai signalé que les interdictions ponctuelles bibliques ont appelé a l'interdiction totale lors de l'ultime révélation coranique..

Il ne peut vous échapper que de nombreux versets dans la bible comme ceux que vous venez de citer invitent les consommateurs à délaisser le vin et les liqueurs fermentés, car elles induisent l'ivresse et le pêcher. Il vous faut donc reconnaître que l'autorisation de son utilisation n'est qu'une particularité et une exception...Et par là l'Islam n'a fait aucune innovation au contraire, il a présenté une vision objective et fondée en ce qui concerne l'interdiction du vin. La règle est plus que claire ce dont le beaucoup rend ivre, le peu est interdit. Cela est parfaitement acceptable de nos jours a voir l'importance des délits a cause du vin..

En fait s’enivrer de vin, commence toujours par une petite gorgée et malheureusement parmi les consommateurs du vin, on ne trouvera qu'une infime partie de gens qui n'ont pas été ivre au moins une fois en consommant l'alcool dans leurs vies.. Et Dieu seul sait ce qui pourrait se passer cette fois quand on met sa raison a la merci du hasard..

Proverbe 23: 31-32
31 Ne regarde pas le vin qui paraît d'un beau rouge, Qui fait des perles dans la coupe, Et qui coule aisément.
32 Il finit par mordre comme un serpent, Et par piquer comme un basilic.}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 14:08

C'est l'ivresse qui est mauvaise car l'homme n'est plus maître de lui-même. 

Or vous n'avez pas répondu à ma question qui sort un peu du sujet, mais on peut ouvrir d'autres fils, "le croyant et la drogue" , "le croyant et le tabac" ...Or tout ce qui est illicite est parait-il dans le coran, le coran aurait tout prévu, dit-on. 

"Pourquoi le coran ne condamne-t-il pas aussi l'ivresse cannabique dans ce cas ? et aussi tout simplement le fait de fumer qui est mauvais pour la santé ? sans parler du pavot ... Ne me dites pas que le prophète ignorait l'usage de ces drogues déjà répandues dans l'antiquité.  

alors d'où vient ce vide dans le coran ? Ce n'est pas le tout de condamner le vin, il faut condamner toutes les ivresses alors pourquoi cette focalisation sur le seul fruit de la vigne ?    

J'ai déjà lu des réponses de certains musulmans : "C'est allah qui a créé cette plante et quand je fume je pense à Allah" ... Le catholique aussi lui quand il va à la sainte messe, il boit le vin en souvenir de son seigneur. Very Happy

Je dois m'absenter quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Nari
Troll en laisse
Troll en laisse


Messages : 152
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 16:36

J.R a écrit:
C'est l'ivresse qui est mauvaise car l'homme n'est plus maître de lui-même. 
J.R,  mon cher ami, c'est plutôt le vin qui est mauvais et pas du tout l'ivresse.. Quand l'ivresse vient d'elle même elle n'est aucunement interdite par aucune religion.. Ce n'est que quand elle est conséquente a la boisson alcoolique qu'enfin elle le devient. Ne lit-on pas en Mt 11:18- Jean vient en effet, ne mangeant ni ne buvant, et l'on dit : "Il est possédé ! " .. Ici Mathieu définit Jean par son évasion du monde dans son voyage initiatique totalement enivrant. Dans la tradition islamique également l'utilisation du symbole de l'ivresse est omniprésent. Mais elle représente la boisson de l'amour divin et la connaissance initiatique et n'est donc point prohibée pour elle-même en ce sens aussi profonde ou concrète soit-elle. Cette ivresse n'est point interdite ni mauvaise, on la voit plutôt mentionnée dans le Coran comme récompense une fois au Paradis..

Par contre, le vin enivre malgré la volonté de son consommateur et c'est là ou le message du Coran prend tout son sens.. Vous ne pensez surement pas que tout homme est assez raisonnable pour maîtriser ses actes et cesser de boire avant de tomber dans une ivresse totale. Ce sont surtout les propos de ceux qui ne font pas attention aux voies par lesquelles passe la relation qui lie tout consommateur du vin à cette boisson et qui est telle qu’elle l’entraîne progressivement sans le savoir vers l’alcoolisme. Si au moins les choses s’arrêtaient là. Malheureusement comme vous le savez cela aboutit à la transformation du consommateur accoutumé en un prisonnier de l’alcool qui le cherche dorénavant comme un malade cherche un médicament. C'est bien autre chose que l'ivresse..

Dans le Coran effectivement absolument rien n'y a été oublié.. La consommation de la drogue et du haschich est également interdite en Islam.. Si vous ne le savez toujours pas, on considère en Islam, par "raisonnement analogique" que l'alcool est interdit en raison de l'ivresse qu'il procure, donc tout ce qui procure de l'ivresse est interdit, et qu'elles sont donc interdites également de la même façon.. Ensuite c'est coraniquement avéré que le cerveau est l'un des dons les plus précieux qu'Allah, Exalté soit-Il, a octroyé à l'homme et c'est la caractéristique essentielle qui favorise l'homme sur les animaux et de ce fait il devient la cause de ses responsabilités. Vous saisissez qu'en conséquence, sur un point de vue purement coranique il est impératif de préserver le cerveau, de le protéger et de s'éloigner de tout ce qui pourrait lui nuire ou l'endommager..

Je ne vois vraiment pas de problème sur un oubli quelconque du Coran en ce sens car il est incontestable que les drogues altèrent et abîment l'esprit. Les hommes sensés dans le monde entier, qu'ils soient pieux ou débauchés, considèrent que leurs dégâts sont extrêmes aussi bien au niveau de l’individu, qu'à celui des sociétés. Ce qui étaye aussi l'interdiction des cannabis, ce sont ces versets : " Ils t'interrogent sur ce qui leur est permis. Dis: "Vous sont permises les bonnes nourritures. " (Sourate 5/Verset 4).. “ Il leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises. " (Sourate 7/Verset 157).. Nul doute que les stupéfiants sont des mauvaises choses.. Ne nous poussez surtout pas a prouver l’évidence..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
obie 1
Hôte fidèle
Hôte fidèle


Messages : 126
Date d'inscription : 21/04/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 17:00

D'un point de vue spirituelle , les entités du bas astral aiment s'enivrer auprès des consommateurs de tout style , ce  qui fait que les gens qui boivent sont très souvent sous obsessions sévères et parfois irréversible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Messages : 1724
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 54
Localisation : Belgique francophone

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 17:56

Nari a écrit:
lhirondelle a écrit:
Conclusion : les Ecritures ne sont pas là pour appuyer nos théories. Un verset ne doit pas être isolé de son contexte.
L'hirondelle, personne n'a dit que la Bible au travers de ses versets aurait définitivement aboli la boisson comme l'a fait le Coran.. Bien au contraire certains versets parlent de cette boisson avec du bien.. Donc c'est une fuite en avant d'accuser les autres de vouloir travestir l’écriture pour faire passer leur mot..
Je n'ai fait que mettre en parallèle une citation de ton message et ce qui était réellement écrit.

Nari a écrit:
Il ne peut vous échapper que de nombreux versets dans la bible comme ceux que vous venez de citer invitent les consommateurs à délaisser le vin et les liqueurs fermentés, car elles induisent l'ivresse et le pêcher. Il vous faut donc reconnaître que l'autorisation de son utilisation n'est qu'une particularité et une exception...
Tu viens de dire une chose et son contraire dans le même message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-interreligieux.forumgratuit.be
Pitchounette
Vieil habitué
Vieil habitué
avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 72
Localisation : Dans le ciel avec un pied sur terre .

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 18:04

Bonjour à tous , perso je dirais ceci c'est l'ivresse donc l'alcoolisme qui est la cause , donc pour moi J.R. qui a raison dans son partage .

_________________
" L'amitié , c'est de l'amour moins les ailes "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leela
Ami du concierge
Ami du concierge
avatar

Messages : 1120
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   Lun 17 Juin 2013 - 18:14

de toutes façons, pour les chrétiens l'AT n'est pas une référence pour des règles de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le croyant et l'alcool   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le croyant et l'alcool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» L'alcool dans tout ça! Hips!!!
» Etre qualifié d'antichrist...Désagréable même pour un non croyant ?
» Saint Thomas Apôtre et commentaire du jour "Sois croyant et sois mon apôtre"
» Alcool / intestins, autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum interreligieux  :: Que crois-tu ? :: La foi en question-
Sauter vers: